L’écran fissuré de votre smartphone pourra bientôt s’auto-réparer

281
PARTAGER
Smartphone, écran cassé, auto-réparation

Ecran de smartphone cassé ? Une solution pour qu’il s’auto-répare mise au point

Les smartphones sont de plus en plus puissants, mais paradoxalement de plus en plus légers, fins et donc fragiles. Il n’est pas rare que l’écran de votre téléphone se fissure totalement suite à une chute. Bonne nouvelle si vous êtes concernés, des chercheurs ont trouvé une solution au problème

Un nouveau matériau auto-réparable a été développé par des chercheurs au Royaume-Uni et ils indiquent qu’il sera prêt à être intégré sur à peu près tout, des écrans de smartphones au vernis à ongles en passant par les pare-brises de voiture, d’ici les cinq prochaines années.

Développé à l’origine pour les ailes d’avion, cette technologie a le potentiel de révolutionner un éventail d’industries avec la capacité d’auto-réparer de minuscules fissures, en s’inspirant de la coagulation du sang après une coupure.

Fabriqué à partir d’un mélange de différents produits chimiques à base de carbone, ce nouvel agent de guérison produit une sorte de plaque de millions de sphères microscopiques. Lorsqu’une fissure brise ces microsphères, un liquide est libéré et se déplace dans l’espace nouvellement formé. Une réaction chimique provoque ensuite la polymérisation (ou durcissement) de ce liquide, l’amenant à se coller sur les bords des fissures et former un mastic dur, presque invisible.

Inspiré du corps humain

La technologie a été développée par une équipe de l’Université de Bristol en Angleterre, dirigée par le chimiste Duncan Wass, et a été présentée lors d’une réunion de la Royal Society à Londres le mois dernier.

“Nous nous sommes inspiré du corps humain”, a déclaré Duncan Wass à The Independent . “Nous ne sommes pas évolués pour pouvoir supporter tous les dommages possibles […] lorsque nous sommes blessés, nous saignons, le sang coagule, une croûte se forme et nous guérissons. Nous avons simplement appliqué ces réactions à un matériau synthétique”, a-t’il expliqué.

L’équipe rapporte que dans certains cas, 100% de récupération de la résistance mécanique a pu être opérée.

Un journaliste du magazine Forbes écrivait dernièrement que les chercheurs de L’Oréal sont déjà en pourparlers avec l’équipe pour développer une sorte de vernis à ongles auto-guérissant. Ce qui serait incroyable. Il pourrait y avoir de la peinture de carrosserie auto-cicatrisante (ou même sur les cadres de bicyclettes ou les éoliennes) et des pare-brises de voiture qui pourraient se réparer après avoir été percutés par un caillou.

Selon le journaliste, il s’agirait simplement d’ajouter la substance à des produits existants : “Alors que les chercheurs de Bristol ont mis l’accent sur l’aéronautique, l’industrie de la technologie est très intéressée. Pour réussir, les fabricants auraient besoin d’ajouter la formule aux matériaux existants, ne nécessitant potentiellement qu’une légère modification de fabrication”. Mais Duncan Wass ajoute: “tout réside sur des détails et ils auront besoin de vérifier [que la solution] ne porte pas atteinte aux autres propriétés”.

À l’heure actuelle, les marques misent sur l’optimisation de l’expérience utilisateur avec les smartphones, en tentant de trouver de nouvelles solutions au niveau de la durée de vie de la batterie notamment. Quand des sociétés mises sur la rapidité de chargement de la batterie , d’autres travaillent sur de nouvelles sources pour recharger vos portables . Ainsi, avec cette nouvelle découverte, votre futur smartphone pourrait être à la fois plus résistant, et sa batterie de plus longue durée.

Crédit photo principale : Flickr – Jeff Turner