Les yeux bleus en relation avec la dépendance à l’alcool ?

179
PARTAGER
yeux bleus alcool alcoolisme

Les personnes aux yeux bleus seraient plus susceptibles d’être alcooliques

Les personnes aux yeux bleus sont plus susceptibles de devenir alcooliques que les individus aux yeux sombres, selon une nouvelle étude. Et les chercheurs ont peut-être également trouvé un chevauchement génétique qui pourrait expliquer ce lien.

Cette étude est la première à trouver un lien direct entre la couleur des yeux et l’alcoolisme, et les résultats doivent être reproduits pour être confirmés, mais l’équipe de l’Université du Vermont aux États-Unis espère que les résultats fourniront des renseignements sur les causes sous-jacentes de l’alcoolisme.

Les chercheurs ont constaté le lien après avoir étudié la couleur des yeux de 1263 Américains d’origine européenne qui avaient été diagnostiqués avec une dépendance à l’alcool. Ils ont constaté que les sujets avec des yeux de couleur claire (comme gris, vert, bleu et marron clair au centre) étaient beaucoup plus susceptibles d’être alcooliques que ceux avec des yeux marrons foncés. Et les personnes aux yeux bleus avaient les taux d’alcoolisme les plus élevés de tous.

Même après un contrôle minutieux des variables telles que l’âge, le sexe et différentes origines ethniques et géographiques, l’association demeurait.

Ils ont également constaté une interaction “statistiquement significative” entre les gènes pour la couleur des yeux et ceux précédemment associés à l’alcoolisme. Cela signifie qu’un ensemble de gènes influencent l’effet d’autres gènes.

“Cela suggère une possibilité intrigante, à savoir que la couleur des yeux peut être utile en clinique, pour diagnostiquer la dépendance à l’alcool,” a déclaré Arivis Sulovari, l’un des principaux chercheurs, dans un communiqué de presse .

Confirmer les résultats

L’étape suivante consiste à reproduire les résultats pour montrer que le lien existe vraiment. Une étude de l’Université d’État de Géorgie en 2000 avait également constaté que les personnes ayant les yeux bleus buvaient plus que les individus avec d’autres couleurs de yeux. Mais s’ils peuvent confirmer le lien, le grand défi sera de travailler à déterminer s’il est causé par la génétique, les facteurs environnementaux, ou un mélange des deux.

C’est un sujet délicat, parce que les scientifiques ignorent encore beaucoup sur les mécanismes qui provoquent l’alcoolisme. “Ce sont des troubles complexes”, explique le professeur en microbiologie Dawei Li. “Les gènes que nous avons identifiés au cours des deux dernières décennies ne peuvent expliquer qu’un petit pourcentage de la partie de la génétique qui a été suggérée,” a-t-il ajouté, “un grand nombre reste toujours manquant, et est encore inconnu.”

Nous devrons attendre et voir ce que les travaux donnent à l’avenir. Pour rappel, des chercheurs de l’Université d’Atlanta avaient découvert , en 2014, que les personnes aux yeux clairs tenaient mieux l’alcool que celles aux yeux foncés…

Crédit photo principale : Flickr – Paulo Philippidis