Accueil La Newsly Room International Australie: enfin une reconnaissance des Aborigènes dans la constitution ?

Australie: enfin une reconnaissance des Aborigènes dans la constitution ?

156
PARTAGER
Aborigènes, Australie, reconnaissance, referendum

Le débat sur la reconnaissance officielle des aborigènes est relancé et un référendum est envisagé en Australie

L’Australie se rapproche de la reconnaissance des peuples autochtones dans sa constitution ce lundi. Après s’être entretenu avec les dirigeants autochtones, le Premier ministre Tony Abbott a parlé de mettre fin à ce “silence assourdissant” dans le document fondateur.

Rédigée il y a plus d’un siècle, la constitution australienne omet de mentionner les peuples autochtones ou les indigènes du détroit de Torrès et une campagne est en marche depuis plusieurs années pour “reconnaître” les premiers habitants du continent via un référendum.

“Je suis convaincu que le moment est venu d’aller dans cette voie”, a déclaré Tony Abbott après des discussions bipartisanes inédites à Sydney avec quelques 40 dirigeants autochtones et le leader de l’opposition travailliste Bill Shorten. “Je pense qu’il y a une abondance de bonne volonté. Je pense que nous sommes assez bons, assez grands et assez courageux pour le faire, mais il est important que nous le fassions bien.”

Mettre fin à ce “silence assourdissant”

Abbott a salué l’Australie pour son patrimoine autochtone et son caractère multiculturel mais a déclaré: “Ce que nous devons faire maintenant est de mettre fin à ce silence assourdissant dans notre constitution … l’omission des populations autochtones.”

Le débat sur le contenu des modifications a déjà commencé, et Abbott a indiqué que lui et Shorten s’étaient engagé à tenir un référendum de reconnaissance. “D’après les discussions d’aujourd’hui, nous considérons que le référendum ne pouvait pas avoir lieu avant la prochaine législature du Parlement et devait être en dehors de la politique du cycle électoral,” ont-ils dit dans une déclaration commune.

“Nous convenons que le référendum devrait avoir lieu quand il y a la meilleure chance possible de réussite.” Les deux politiciens ont également convenu d’un large débat national sur la question, et ont proposé une série de conférences communautaires à travers le pays, en commençant dès septembre. Ils prévoient également un conseil référendaire largement représentatif du peuple australien pour examiner la question référendaire, le calendrier et les questions constitutionnelles.

Aucune date n’a été fixée, mais Tony Abbott a dit espérer la formulation de la question pourrait être faite à la mi-2016 avec un référendum organisé dès 2017. “Je serais très déçu, je ressentirais l’idée que nous n’avons pas été à la hauteur de nos attentes et que nous n’avons pas fait de notre mieux si nous ne pouvions pas le faire dans le prochain mandat du parlement”, a-t-il dit.

Un million d’aborigènes en 1788, 470.000 aujourd’hui

Selon un dernier sondage, 85% des Australiens veulent que l’existence des aborigènes soit reconnue dans la Constitution. C’est 8% de mieux qu’il y a deux ans. Les législateurs australiens ont officiellement reconnu les populations autochtones comme les premiers habitants du pays en 2013 , mais il y a eu un débat sur la façon dont la constitution devait être modifiée.

Le chef autochtone Pat Dodson a qualifié les discussions de lundi d’“historiques et terriblement significatives”, tandis que Kirstie Parker, du Congrès national des premiers peuples d’Australie, a déclaré que la réunion avait été constructive.

Tony Abbott a priorisé l’amélioration de la vie des Aborigènes, qui ont une espérance de vie considérablement plus faibles que les autres dans le pays, avec un grand nombre vivant dans des communautés éloignées et pauvres. Il a ajouté qu’il allait passer une semaine à diriger le pays en août depuis un territoire indigène, dans les îles du détroit de Torres et de la péninsule à l’extrême nord du pays.

Mais il a reconnu dans la déclaration conjointe que la reconnaissance constitutionnelle ne pouvait pas résoudre tous les problèmes que les populations autochtones doivent faire face et cela reste une tâche importante pour le gouvernement en place.

On estime que les Aborigènes étaient environ un million au moment de la colonisation britannique en 1788, mais il en reste maintenant seulement 470.000 sur une population totale de 23 millions d’habitants en Australie.

Crédit photo principale : Flickr – Mark Roy