Près de Sacramento en Californie, un lycée a été l’un des premiers à installer un nouveau système de détection de coups de feu. Cette mesure vise à améliorer la rapidité de réponse de la police en cas d’attaque sur le campus.

D’après CBS News , la technologie ShotSpotter installée au lycée “Newark Memorial High School” permet de détecter précisement la localisation d’un coup de feu à 3 mètres près. Cette semaine la police a effectué des tests et analysé les capteurs dans les couloirs, salles de classe et bureaux de 20 bâtiments.

L’entreprise SST qui a développé la technologie SecureCampus assure que les capteurs peuvent détecter le nombre de coups de feu et envoyer un rapport en temp réel aux services d’urgences et notamment aux smartphones des officiers de police en patrouille.

shotspotter

Le proviseur Phil Morales, qui est aussi un ancien officier de police, souligne la nécessité de ces capteurs au même titre que les détecteurs de fumée:

Si un incendie se déclare, et que l’alarme retentit, on est en mesure de réagir rapidement.

Cette nouvelle mesure arrive en même temps que l’effroyable fusillade dans une église en Caroline du Sud où 9 personnes ont trouvé la mort et pose la question toujours plus brûlante de la légalité du port d’armes aux Etats-Unis.

Dans une apparition télévisée Jeudi, le président Barack Obama note que “ce genre d’attaques ne se produit pas dans d’autres pays développés”. Rappelons également que les Etats-Unis a l’un des plus gros taux d’homicide par balle au monde avec 27 meurtres par jour en moyenne.

Source: BusinessInsider

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici