Hawaï: de vieux bus recyclés en refuges pour sans-abri

150
PARTAGER

70 bus vont être récupérés et recyclés pour les SDF à Hawaï

Hawaï est souvent associée à une destination paradisiaque où viennent profiter les touristes du monde entier. Pourtant, sa capitale Honolulu est le foyer de nombreux sans-abri , que l’on ne voit pas sur les cartes postales.

Honolulu a été sous le feu des critiques l’an passé pour avoir fait voter des lois très discriminantes pour les SDF et leur situation de précarité (interdiction de s’asseoir ou de s’allonger sur les trottoirs des avenues commerçantes des îles, interdiction de se soulager dans les lieux publics situés près des plages…). Mais Jun Yang, responsable du logement à la ville, a eu une idée différente : rénover les vieux autobus de la ville comme logements provisoires pour les sans-abri.

Bus sans-abri, Hawaï, recycler-1

Le cabinet d’architecture Group 70 International a relevé le défi de ce projet, et espère mettre sur pied (ou sur roue) au moins trois versions de bus opérationnelles pour pouvoir accueillir les personnes sans-domicile d’ici cet été. Les bus rénovés fourniront donc des abris, des douches et des espaces de loisirs.

Les bus sont encore en bon état de fonctionnement, ils ont tout simplement été retirés de la circulation en raison de leur kilométrage avancé et la ville a accepté de faire don de près de 70 d’entre eux afin qu’ils soient convertis en logements. Contrairement à un camping-car, qui est essentiellement une maison sur roues, chaque bus sera équipé pour servir un but bien précis.

Certains comprendront des lits et des écrans pour offrir un toit aux SDF, d’autres seront équipés de douches et d’équipements élémentaires d’hygiène tandis qu’une troisième conception offrira des espaces de loisirs. L’aménagement de chaque bus a été pensé pour accueillir différentes versions, et ceux possédant des portes à l’avant et à l’arrière pourront être divisé au centre, de façon à préserver l’intimité de deux familles par exemple.

May Ry Kim, du Group 70 International, a indiqué que le design intérieur de chaque bus est très simple à aménager et peut être construit par une équipe de bénévoles sans nul besoin de les former. Le cabinet cherche à présent une association pour finaliser la mise en oeuvre de ce projet et espère avoir le premier “abribus” (ici dans un sens plus vrai que nature) prêt à l’usage dans les prochains mois.

Bus sans-abri, Hawaï, recycler-1

Bus sans-abri, Hawaï, recycler-1

Crédit photo principale : Wikimedia – Musashi1600