Boyan Slat: son projet de nettoyage des océans débutera en 2016

139
PARTAGER
Ocean Cleanup, Boyan Slat, nettoyage, plastique

Ce petit génie de 20 ans teste son système de nettoyage des océans qu’il a nommé The Ocean Cleanup

Alors qu’il n’était encore qu’un adolescent, l’inventeur néerlandais Boyan Slat a mis en place son projet Ocean Cleanup qui pourrait permettre de retirer 7,25 millions de tonnes de déchets plastiques polluant actuellement les eaux autour du globe.

Alors que des phases de test étaient en cours depuis plusieurs mois, l’idée révolutionnaire, et quelque peu controversée , de cet étudiant est en passe d’effectuer le premier nettoyage en mer. Le dispositif va être déployé dans les eaux entre le Japon et la Corée du Sud au cours du deuxième trimestre de 2016.

Ocean Cleanup, Boyan Slat, nettoyage, plastique

Les déchets plastiques sont un énorme problème dans les océans du globe, 8,8 millions de tonnes de déchets plastiques étant déversées dans les eaux chaque année. Une étude récente indique que le déversement des plastiques dans les océans pourrait décupler d’ici 2020. Une fois dans la mer, ces déchets plastiques font des ravages au sein de la vie marine : les plus grandes créatures s’enchevêtrent dans les débris, et les plus petits organismes ingèrent les minuscules particules de plastique. En outre, les déchets se rassemblent en gyres, dont cinq d’entre elles sont les plus grandes au monde, que l’on appelle souvent le 7ème continent .

La solution proposée par Boyan Slat pour nettoyer ces débris dévastateurs consiste en un réseau de barrages flottants et de plateformes de traitement qui pourraient récupérer les ordures à travers le monde. Plutôt que de se déplacer dans l’océan et aller repêcher les déchets, ce réseau de barrages agirait comme un entonnoir géant. L’angle des barrages dirigerait les matières plastiques en direction des plates-formes, où elles seraient séparées du plancton, filtrées et stockées en vue de leur recyclage.

Le dispositif de nettoyage d’Ocean Cleanup a été contesté quant à sa réelle faisabilité, mais après une étude de faisabilité d’une année, il a été conclu que non seulement Ocean Cleanup fonctionne, mais il peut également être en mesure de nettoyer la moitié du vortex de déchets du Pacifique nord en seulement 10 ans.

Ocean Cleanup, Boyan Slat, nettoyage, plastique

Et ainsi, en 2016, l’organisation de Boyan Slat va déployer son gigantesque entonnoir flottant de 2000 mètres au large de l’île de Tsushima, qui se trouve entre le Japon et la Corée du Sud. Le système, qui sera la plus longue structure flottante jamais déployée, sera opérationnel pendant deux ans, recueillant des déchets plastiques avant qu’ils n’atteignent les côtes de Tsushima. En outre, l’organisation travaille avec l’île de Tsushima pour déterminer si les déchets collectés peuvent être utilisés comme une source d’énergie alternative.

Le génie hollandais a annoncé ce premier déploiement de The Ocean Cleanup à l’occasion de la plus importante conférence sur la technologie d’Asie, le Seoul Digital Forum, en Corée du Sud. “Régler le problème des déchets plastiques dans les océans est un des plus grands défis environnementaux que l’humanité affronte aujourd’hui. Non seulement cette première série de nettoyages contribue à purifier les eaux et les côtes, mais c’est aussi une étape essentielle dans notre objectif de nettoyer le Great Pacific Garbage Patch (ndlr: le vortex de déchets du Pacifique nord). Ce déploiement va nous permettre d’étudier l’efficacité et la durabilité du système au fil du temps.”

Ce projet a été évalué comme viable et efficace par une équipe de plus de 100 experts, qui ont désormais rejoint “The Ocean Cleanup”. Et si tout va bien, The Ocean Cleanup va déployer un système de 1000 km pour s’attaquer au vortex de déchets du Pacifique nord d’ici les cinq prochaines années.