Dans 200 ans, les humains seront des cyborgs

172
PARTAGER
Cyborg, humain, science

Un expert prédit que d’ici deux siècles, les humains pourraient devenir des “humains améliorés”

Dans les 200 prochaines années, les humains auront tellement fusionné avec la technologie qu’ils auront évolué au stade de “cyborgs semblables à Dieu”, selon Yuval Noah Harari, un historien et auteur de l’Université hébraïque de Jérusalem en Israël.

Harari étudie l’histoire de l’espèce humaine, et après avoir écrit un nouveau livre sur notre passé, il estime à présent que nous sommes à seulement quelques siècles d’être en mesure d’utiliser la technologie pour devenir immortel – si toutefois nous pouvons nous le permettre.

Cyborg: science-fiction ou réalité proche ?

“Je pense qu’il est probable que dans les 200 prochaines années les Homo sapiens vont se perfectionner pour ressembler à un être divin, soit par manipulation biologique, soit grâce au génie génétique de par la création de cyborgs : en partie organique, et non-organique,” a expliqué Yuval Noah Harari lors du Hay Festival qui se tenait au Royaume Uni. “Ce sera la plus grande évolution en biologie depuis l’apparition de la vie… nous serons aussi différents des humains d’aujourd’hui que les chimpanzés le sont de nous actuellement,” a-t-il indiqué.

De toute évidence, nous devons prendre les prédictions de Harari avec méfiance, mais alors qu’elles semblent plus adaptées à la science-fiction qu’à la vie réelle, elles ne sont pas si folles que cela. Beaucoup de chercheurs pensent que nous avons déjà entamé notre chemin vers un avenir fait de cyborgs. Après tout, beaucoup d’entre nous comptent déjà sur les oreilles et les yeux bioniques , la technologie de la pompe à insuline et des prothèses pour nous aider à survivre.

Cyborg, humain, science

Crédit photo: Flickr – Pascal

Et alors que les chercheurs ont récemment appris à transmettre pour la première fois un message mental simple entre deux personnes séparées par des milliers de kilomètres, contrôler inconsciemment des membres bioniques , ou encore d’utiliser un métal liquide pour guérir les nerfs sectionnés d’un muscle, il est facile d’imaginer à quel point nous pourrions continuer à utiliser la technologie pour compléter et améliorer notre corps humain vulnérable encore et encore.

Télécharger son cerveau pour vivre éternellement dans un ordinateur

Fait intéressant, les observations de Harari surviennent quelques jours après que la neuroscientifique britannique Hannah Critchlow de l’Université de Cambridge ait indiqué qu’il pourrait être possible de télécharger nos cerveaux dans les ordinateurs (et ainsi de vivre éternellement dans un ordinateur), à condition que nous soyons en capacité de reproduire les 100 trilliards de connections du cerveau. “Les gens pourraient probablement vivre à l’intérieur d’une machine. C’est assurément une possibilité”, a déclaré Critchlow lors de sa présentation au festival.

Des dangers dus aux inégalités

Mais Harari a averti que ces améliorations ne peuvent être accessibles qu’aux membres les plus riches de la société, ce qui pourrait provoquer une fracture biologique croissante entre les riches et les pauvres, surtout si certains d’entre nous peuvent se permettre de payer pour le privilège de vivre éternellement tandis que le reste des espèces s’éteint.

Si cela semble déprimant, l’alternative est un futur où, au lieu de tirer profit de la technologie, la technologie prend l’avantage sur nous, et l’intelligence artificielle constitue une menace pour notre survie, comme Elon Musk, Stephen Hawking, et Bill Gates l’ont tous prédit .

Quoi qu’il en soit, une chose semble assez claire : l’avenir de notre espèce est maintenant inextricablement lié à la technologie que nous avons créée. Pour le meilleur ou pour le pire.

Crédit photo principale : Deviantart – Nokola