Vincent Cassel appelle à une suite de “La Haine” dans le sillage de l’attaque de Charlie Hebdo

121
PARTAGER
La Haine, suite, Mathieu Kassovitz, Cassel

Mathieu Kassovitz a encore La Haine, 20 ans après

Vincent Cassel estime que le moment pourrait être idéal pour une suite au film de Mathieu Kassovitz, La Haine. Le film, qui a eu 20 ans jour pour jour hier (le 31 mai), avait reçu le César du meilleur film en 1996.

Dans une interview accordée au Guardian , Vincent Cassel a déclaré que les récentes attaques de Charlie Hebdo à Paris pourraient stimuler Mathieu Kassovitz pour faire un autre film socialement important, tout comme les tensions raciales et la brutalité de la police avaient inspiré La Haine dans les années 1990.

Pour reprendre ses termes, l’acteur qui incarnait Vinz dans le film de 1995 a ainsi déclaré au quotidien britannique qu’une suite à ce film pourrait être “une bonne idée” :

“Quand Mathieu a décidé de faire “La Haine”, c’est parce qu’il était sous le choc de l’assassinat d’un enfant dans un poste de police. Soudain, il sentait qu’il avait quelque chose à dire sur le sujet. Peut-être qu’avec tous ces événements récents, cela pourrait lui arriver de nouveau.”

La Haine raconte l’histoire de trois jeunes parisiens de différentes origines ethniques qui se battent pour survivre dans les banlieues. Le récit se déroule au lendemain d’une nuit d’émeutes opposant la jeunesse et la police dans la cité des Muguets, à Chanteloup-les-Vignes (78).

La Haine 2, “le prochain grand film de Kassovitz”

Vincent Cassel déclare dans l’interview que son personnage ne reviendrait pas dans une suite potentielle, mais un nouveau film serait une bonne idée pour son ami Kassovitz. “Il semble que ces dernières années, il manquait d’inspiration et ne savait pas quelle histoire raconter. La Haine 2 pourrait être le prochain grand film de Mathieu Kassovitz.”

L’entretien accordé au Guardian s’est fait en marge de son dernier film Partisan , réalisé par Ariel Kleiman et sorti en France le 6 mai dernier.

Mathieu Kassovitz a cette idée en tête depuis longtemps

En janvier 2015, Mathieu Kassovitz avait indiqué au micro de France Inter qu’il allait réaliser la suite de La Haine. “Si je le fais, c’est dans l’année qui vient. Mais est-ce que j’ai envie d’y aller à une époque où marquer les esprits est plus compliqué. Je n’ai pas peur de rater le film, mais je crains qu’il ait moins d’impact dans un monde où tout remplace tout à toute vitesse. Si c’est juste pour faire des entrées, ça ne m’intéresse pas. La Haine 2 serait très violente et je ne sais pas si le milieu est prêt à l’accepter. Je pense aussi qu’il faudrait imaginer une autre façon de diffuser le film”, avait-il confié.