Le PSG roi des salaires dans le monde

89
PARTAGER
PSG, salaires, club

En moyenne et tous sports confondus, le PSG est le club qui offre les plus gros salaires à ses joueurs

Le Paris Saint-Germain propose, avec 142 582 euros par semaine, le plus haut salaire moyen à ses joueurs, selon l’édition 2015 d’une étude multidisciplinaire publiée par Global Sports Salaries (GSS) et réalisée en partenariat avec le site spécialisé Sporting Intelligence .

Alors que selon le magazine économique américain Forbes, le PSG se classe au douzième rang des clubs les plus chers au monde (avec une valeur estimée à 558 millions d’euros), le club de la capitale est premier de la classe pour un autre classement. Le champion de France offre donc les plus gros salaires dans le monde, devançant ainsi les grands clubs du football européen, mais également les franchises de NBA et de football américain.

En moyenne, un joueur du PSG est payé 8,17 millions d’euros par an. Le Real Madrid se classe second, avec 7,72 millions d’€, à égalité avec l’ex N°1 Manchester City. Le FC Barcelone se trouve au pied du podium (7,27 M€) et l’équipe de baseball des Los Angeles Dodgers est cinquième (7,18 M€).

Voici les dix premiers clubs du classement (en salaire par semaine) :

1. Paris SG (foot/FRA) – 142 582 euros
2. Real Madrid (foot/ESP) – 129 425 euros
3. Manchester City (foot/ENG) – 128 773 euros
4. Barcelone (foot/ESP) – 121 069 euros
5. Los Angeles Dodgers (base-ball/USA) – 120 166 euros
6. Manchester United (foot/ENG) – 120 152 euros
7. Bayern Munich (foot/GER) – 114 740 euros
8. Chelsea (foot/ENG) – 111 773 euros
9. New York Yankees (base-ball/USA) – 109 475 euros
10. Arsenal (foot/ENG) – 104 096 euros

Le PSG dément avec humour

«Paris n’est pas toujours numéro 1». Avec humour, le PSG a démenti l’information sur son site internet mercredi soir.

“Contrairement à la hiérarchie établie par la dernière étude de SportingIntelligence pour ESPN, le Paris Saint-Germain ne figure même pas aux cinq premiers rangs de ce classement,” peut-on lire dans le communiqué du club.

L’enquête de GSS n’a pris en compte que les revenus versés par les clubs à leurs athlètes, et non aux revenus complémentaires comme ceux de la publicité. En 2015, les enquêteurs ont examiné 333 équipes des championnats majeurs de sept sports collectifs : le football, le base-ball, le basket-ball, le cricket, le foot US, le hockey sur glace et le foot australien. Au total, ce sont 16,13 milliards d’euros qui ont été versés aux salariés de ces 333 clubs !

Crédit photo : Flickr – jeanfrancois beausejour