Avant/Après: des photos montrent l’ampleur des dégâts au Népal

221
PARTAGER
Séisme Népal, avant/après, photos des dégâts

Après le tremblement de terre, bon nombre des sites historiques du pays sont en ruines

Une semaine. Cela fait une semaine qu’un séisme de magnitude 7,8 a frappé le cœur du Népal , faisait jusqu’à présent près de 7000 morts. La liste des décès ne cesse de s’allonger mais le pays fait également l’état des lieux du côté des dégâts matériels et notamment son patrimoine historique.

L’ampleur de la tragédie est illustrée par des photos qui émergent sur les réseaux sociaux, montrant un grand nombre de sites historiques endommagés, pour ne pas dire totalement détruits. Voici quelques photos très contrastées avant et après le tremblement de terre dévastateur :

La statue commémorant Bhupatindra Malla, roi de Bhaktapur au début des années 1700, est en ruines.

Cette tour haute de 62 mètres date de 1832, et offrait aux visiteurs une vue panoramique sur la vallée de Katmandou. Il était tout simplement l’un des monuments qui ont valu à la région le statut de site classé à l’UNESCO.

Irina Bokova, la directrice générale de l’UNESCO a déclaré qu’elle était “choquée par l’étendue irréversible des dommages sur le site du patrimoine mondial de la vallée de Katmandou.”

Il y a plusieurs points de vue des dégâts sur Patan Durbar Square, l’un des joyaux architecturaux et historiques du Népal.

Pendant ce temps, des alpinistes ont partagé des photos du camp de base dévasté de l’Everest, où une importante avalanche a été déclenchée par le tremblement de terre , faisant 18 victimes et 61 blessés.

Comment aider les victimes du séisme au Népal ?

Alors que les appels aux dons spécifiquement dédiés à la catastrophe se multiplient, vous avez la possibilité d’aider les victimes du séisme de plusieurs manières : la Croix Rouge propose de donner des sommes allant de 80 à 200 euros sur une page web dédiée . L’argent récolté sera affecté à la mise à l’abri, l’aide médicale et alimentaire de la population.

Handicap International a lancé un appel aux dons . L’ONG fait face à de “nombreuses fractures et des atteintes de la colonne vertébrale liées à des phénomènes d’écrasement”. Handicap International fournit également du matériel médical tel que des chaises roulantes, béquilles, déambulatoires ou attelles.

L’Ordre de Malte, qui a déjà envoyé plus d’une demi-tonne de matériel médical, a lancé une collecte et s’apprête à apporter une assistance médicale à 10 000 personnes pour trois mois.

Médecins du monde a mis en place une équipe d’urgence de douze personnes constituée de chirurgiens, anesthésistes et infirmières, accompagnés de logisticiens. L’ONG a envoyé 15 à 20 tonnes de matériel chirurgical et de première urgence.

Le Secours catholique a mobilisé les équipes de son bureau indien qui a pris la tête des opérations de secours.

Electriciens sans frontières, qui a créé une page de collecte pour la catastrophe, a fait partir lundi une équipe de bénévoles pour Katmandou. Les bénévoles appuieront l’action des autres ONG, en électrifiant les hôpitaux et en éclairant les zones de recherches de survivants la nuit.

Des vidéos, prises notamment par des drones, permettent de mieux visualiser l’ampleur des dégâts depuis les airs :