France: la loi interdisant les mannequins ultra-minces votée

35
0
PARTAGER
Mannequin Anorexie, loi

Loi Santé : un délit d’incitation à l’anorexie créé

Les députés français ont voté, ce vendredi 3 avril, l’interdiction aux mannequins de faire des défilés , malgré la protestation des agences de mannequinat dans la capitale mondiale de la mode. “L’exercice d’une activité de mannequin est interdit à toute personne dont l’indice de masse corporelle […] est inférieur à des niveaux définis, sur proposition de la Haute Autorité de santé, par arrêté des ministres chargés de la santé et du travail”, stipule l’amendement, voté à l’Assemblée nationale.

Les agences employant des mannequins considérés trop minces pourraient être passible d’une amende d’un maximum de 75 000€ et six de mois de prison. “La perspective de cette sanction aura un effet régulateur sur l’ensemble du secteur,” a déclaré Olivier Véran, le député proposant la modification, qui a déclaré que des mesures similaires avaient été prises en Espagne, en Italie et en Israël.

La Ministre de la Santé Marisol Touraine avait déjà indiqué que les jeunes mannequins devaient “bien se nourrir et prendre soin de leur santé”. “C’est un message fort lancé aux jeunes femmes qui voient ces modèles comme des exemples esthétiques”, a ajouté la ministre.

Le Syndicat National des Agences de Mannequins (Synam) s’est plaint que cela affecterait la compétitivité du mannequinat français.

Une peine pour les sites pro-anorexiques, et une mention “photographie retouchée” dans les publicités

L’Assemblée avait déjà voté dans la nuit de mercredi à jeudi un délit qui puni d’un an d’emprisonnement et de 10 000 euros d’amende toute incitation à la maigreur excessive. Cela vise notamment les sites dits “pro-ana”, des sites internet pro-anorexie. A noter également qu’un autre amendement adopté prévoit la mention obligatoire “photographie retouchée” sur les photos à usage commercial de mannequins dont l’apparence corporelle a été modifiée par logiciel.

Environ 40 000 personnes souffrent d’anorexie en France, neuf sur dix étant des femmes et des filles.

Crédit photo principale : Wikimedia – José Goulão

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz