Une ville du Texas s’apprête à passer à l’énergie renouvelable à 100%

13
0
PARTAGER
Energie solaire, Georgetown, Texas

Au Texas, la ville de Georgetown passe au 100% solaro-éolien

Pas plus tard que la semaine dernière, on écrivait que le Costa Rica avait réussi à s’alimenter 100% à l’énergie durable pendant 75 jours consécutifs . Aujourd’hui, on reste du côté de l’Amérique en vous présentant Georgetown, une petite métropole au Texas avec une population d’environ 50 000 habitants, qui a promis d’abandonner les combustibles fossiles pour de bon d’ici 2017.

L’idée, pour les autorités de Georgetown, est d’acheter de l’énergie provenant des installations éoliennes et solaires locales, et de profiter des températures toujours élevées durant la journée, et des nuits très venteuses du Texas. Elles estiment que ces seules sources seront suffisantes pour les alimenter la ville 100% du temps, avec l’avantage supplémentaire d’économiser l’eau précieuse dans cet État très désertique.

Lire : Le parc éolien chinois plus productif que les centrales nucléaires américaines

Daniel Gross, un journaliste de Slate , décompose les spécificités de cette initiative :

“Au début de l’année dernière, Georgetown a conclu un accord de 20 ans avec EDF Energies Renouvelables pour acquérir environ 75% de la production des 194 mégawatts du parc éolien Spinning Spur 3 , actuellement en construction à l’ouest du Texas. Cela représente environ la moitié des besoins du service public de la ville.”

La semaine dernière, la ville a également annoncé qu’elle allait acheter pendant 25 ans la puissance fournie par deux grandes centrales solaires, avec une capacité totale de 150 mégawatts, que Sun Edison va construire à l’ouest du Texas. Cela couvrira le reste des besoins en énergie, assurant à la petite ville au moins 20 ans d’électricité sans aucune émissions.”

Comme le note avec ironie le journaliste, ce n’est pas tellement l’altruisme qui est l’élément moteur derrière cette grande transition vers les énergies renouvelables : le charbon est tout simplement devenu trop cher, et l’eau est devenue trop rare dans cet État. La majorité du territoire des États-Unis a souffert d’une période très rude au cours des dernières années, et 56% du Texas subit à présent une sécheresse anormale.

Quelle que soit la raison de cette transition énergétique, c’est un geste formidable. Et si les gouvernements veulent recourir aux énergies renouvelables pour aucune autre raison que d’économiser de l’argent, l’environnement et les générations futures ne s’en porteront que mieux.

Sources : Slate , Georgetown.org. Crédit photo principale : Flickr – Bernd Sieker

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz