Ryanair ne volera pas vers les Etats-Unis pour 14€

30
2
PARTAGER
Statue de la Liberté, vols Etats-Unis

Le volte-face de Ryanair suite au buzz médiatique autour de son annonce erronée

Décollage raté pour Ryanair… Il y a à peine une semaine, l’information était reprise partout sur le Web . Était-ce encore une fausse annonce savamment orchestrée par la compagnie aérienne low-cost pour créer le buzz ? Il semblerait bien que ce soit le cas, même si le PDG Michael O’Leary n’a rien révélé.

Pour ceux et celles qui avaient fait l’impasse sur l’actualité, la compagnie irlandaise Ryanair prévoyait de lancer des vols à destination des Etats-Unis pour 14 euros, d’ici 4 à 5 ans. Une simple erreur de communication, sur fond de fête irlandaise de la Saint-Patrick… Cette annonce pouvait révolutionner le monde du transport aérien, et pourtant, Michael O’Leary indique que Ryanair “a merdé”. Ce sont ses mots.

Pas de vols low-cost vers les Etats-Unis

“Le conseil d’administration n’a pas étudié ou approuvé la mise en place d’un quelconque projet transatlantique et n’en a pas l’intention” : Le PDG de la compagnie low-cost a également expliqué que le délai entre la diffusion de l’information erronée et la rectification officielle était imputable à la fête de la Saint-Patrick, du mardi 17 mars. Férié en Irlande, Ryanair a dû attendre trois jours avant de démentir. Un délai “un peu lent”, a reconnu le PDG. Ou bien était-ce voulu ?

L’idée n’est pas perdue pour autant

Interrogé par le New York Times , O’Leary s’est dit “surpris” de l’engouement provoqué par cette annonce et avoue que le projet n’a jamais été présenté devant le conseil d’administration de Ryanair puisqu’il serait en réalité projeté par une autre compagnie.

Le patron de la compagnie a toutefois rappelé que Ryanair avait bien pour ambition de se lancer dans les vols transatlantiques. Un autre communiqué a ainsi été diffusé, expliquant que le projet était “sur la table”, mais qu’il prendrait “au moins quatre ou cinq ans” avant de trouver un modèle de développement. Les performances financières du groupe sont en effet très bonnes, alors pourquoi pas exporter le low-cost européen outre-atlantique ?

Crédit image principale : Pixabay – Ronile

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Ryanair ne volera pas vers les Etats-Unis pour 14€"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Leopold
Invité

« Le conseil d’administration n’a pas étudié ou approuvé la mise en place d’un quelconque projet transatlantique et n’en a pas l’intention »

“Le patron de la compagnie a toutefois rappelé que Ryanair avait bien pour ambition de se lancer dans les vols transatlantiques.”

Au final, on comprend pas.

Paul le poulpe
Invité

Il fallait comprendre “projet transatlantique low-cost” (celui à 14€). Mais Michael O’Leary n’écarte pas l’idée de proposer des vols transatlantiques tout court.

wpDiscuz