La FIFA plus riche que riche : son bilan financier pour 2014 a été publié

59
0
PARTAGER
fifa rapport, financier, 2014, santé, argent

Une institution prospère qui ne connaît pas la crise

La FIFA a publié son rapport financier 2014 , et il explique comment l’organisation a profité de la Coupe du Monde qui a coûté des milliards au Brésil. La Coupe du Monde 2014 a généré 4,5 milliards d’euros de revenus pour la FIFA, pour un coût total de 2 milliards d’euros. Au cours du cycle de quatre ans, l’événement a donc réalisé un profit de 2,5 milliards d’€. La FIFA va bien, on vous dit. Très bien même, merci pour elle.

Vendredi, l’institution a ainsi présenté son bilan pour la période 2011-2014. Que retenir de celui-ci ? En trois ans, l’instance dirigée par Sepp Blatter a réalisé un bénéfice de 314 millions d’euros. Le chiffre d’affaires total s’élève lui à 5,7 milliards d’euros. Ces bénéfices ont permis à la Fifa de se constituer un matelas, au cas où… En 2015, les réserves grimpent à 1,52 milliard d’euros. Pour expliquer cet amas d’argent, le directeur financier, Markus Kattner, a indiqué que c’était pour “garantir notre indépendance financière et pour nous permettre de réagir à des événements imprévus”.

A quelques semaines de l’élection de son prochain président (le 29 mai prochain), il est toujours impossible de connaître son salaire en tant que patron, “simplement parce que contrairement à une entreprise cotée en Bourse, nous n’y sommes pas obligés”, explique Markus Kattner. Malgré avoir fait preuve de transparence sur ce rapport financier, l’association n’a cependant pas souhaité rentrer trop dans les détails concernant la rémunération de ses 474 employés qui ont touché 397 millions sur quatre ans…

La FIFA va partager

L’institution, dans une foire aux questions , a indiqué que “72% de nos dépenses représentent des investissements directs dans le football.” Tous les clubs dont des joueurs participeront aux Coupes du monde 2018 en Russie et 2022 au Qatar, se partageront la somme de 195 millions d’euros deux fois (390 M€ au total donc). Une manière de faire passer la pilule aux championnats européens de jouer le Mondial 2022 en hiver ? Le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, a refusé de parler d’une mesure compensatoire ou d’utiliser le terme d’indemnité… Cette annonce est plutôt un signe de “reconnaissance de la contribution des clubs aux structures du football mondial.”

Crédit photo principale : Flickr – Isak Aronsson

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz