La ville d’Amsterdam manque d’espace pour garer ses vélos

132
0
PARTAGER
Parking vélos, Amsterdam

La Mecque du vélo aux Pays-Bas prévoit de construire un parc de stationnement partiellement sous l’eau pour faire face au trop grand nombre de deux roues dans les rues

Vous savez que la culture du vélo est forte quand les gens ont du mal à trouver une place pour garer leur monture, et c’est exactement ce qui se passe actuellement à Amsterdam. La ville néerlandaise est à court d’espace pour les 880 000 vélos qui se déplacent, et se garent, le long de ses canaux chaque jour. Dans le but de résoudre le problème, Amsterdam envisage de créer 40 000 nouvelles places de stationnement à vélo d’ici 2030.

La ville a investi pendant des années dans son infrastructure cyclable et une énorme culture du vélo s’est développée autour de cet effort, grâce également au terrain plat et adapté aux cycles. Mais à présent, c’est le problème de savoir où garer tous ces vélos qui a fait son apparition. Et la ville a un plan pour le régler.

A lire aussi :
– Bientôt des pistes cyclables dans les anciens tunnels du métro de Londres ?
– Les Pays-Bas dévoilent la première piste cyclable phosphorescente
– Des étudiants inventent un vélo « involable »

Parking, vélos, Amsterdam

Crédit photo: Flickr – Andrew Nash

La ville vient d’annoncer un plan pour creuser un garage à vélo de 7000 places sous l’Ij , l’ancienne baie (maintenant un lac grâce à la construction du barrage Afsluitdijk) qui forme le secteur riverain d’Amsterdam. Le lac forme une sorte de fossé autour de la gare centrale de la ville, sa plaque tournante de transport principale et un lieu où il pourrait être possible de connecter une catacombe subaquatique pour vélo directement par tunnel au métro de la ville. Avec 21 500 nouvelles places de vélo autour de la station d’ici 2030, Amsterdam prévoit également de créer deux nouvelles îles flottantes pouvant accueillir 2000 vélos chacune. Ajoutez à cela les 2500 espaces déjà en place et vous avez ce qui sera largement le plus grand parc de stationnement pour vélos dans le monde.

Si cela ressemble à une entreprise de grande envergure, c’est bien le cas. Mais à Amsterdam c’est une nécessité, pas une option. Les vélos sont une affaire sérieuse pour la ville, avec 57% de la population locale utilisant le vélo chaque jour et 43% allant travailler en pédalant.

73 000 vélos mis à la fourrière en 2013

Vélos, mal garés, Amsterdam

Crédit photo: Wikimedia – Brbbl

Les vélos enchaînés au hasard ici et là peuvent devenir un véritable casse-tête. Il faut bien que les gens les garent à un endroit lorsqu’il n’y a plus de place de stationnement… Les vélos “mal garés” sont un tel problème que la ville a dû en retirer 73 000 des rues en 2013, à un coût de 50 à 70€ par vélo pour les enlever. Les propriétaires doivent alors payer 10 à 12€ pour les récupérer, un tas de coûts pour tout le monde en somme.

Sources : City Lab , Parool.nl Crédit photo principale : Flickr – redjar

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz