La France s’enlise dans une crise sanitaire qui a déjà fait plus de 86 454 morts en France, 531 869 en Europe et 2 484 324 dans le monde depuis décembre 2019. Après confinements peu fructueux et l’instauration d’un couvre-feu national dès 18h, les pouvoirs publics ne savent plus où donner de la tête pour contenir l’évolution de la maladie. Dernière information en date, Emmanuel Macron, Président de la République, vient d’annoncer le prolongement dudit couvre-feu d’au-moins 1 mois.

Le couvre-feu prolongé d’un mois au moins

Alors en déplacement dans un centre de formation en Seine-Saint-Denis ce lundi 1er mars 2021, le chef de l’Etat a répondu aux questions de quelques journalistes au sujet du couvre-feu en vigueur sur le territoire national.

Des chercheurs sur une scène contaminée par le coronavirus – Crédits photo : AIF.mil.gov

Et Emmanuel Macron n’y est pas allé de main morte, puisque le président de la République estime à un horizon lointain, l’arrêt du couvre-feu. Pour reprendre ses mots, le locataire de l’Elysée a appelé les Françaises à tenir encore 4 à 6 semaines, afin de voir la réponse du pays à l’après deuxième-vague. Et comme si cela ne suffisait pas, il a notamment rappelé qu’il n’était pas question de repousser le couvre-feu à 19h, comme le souhaitaient nombre de Français.

Macron était en déplacement dans cette usine ce jour afin d’annoncer une nouvelle vague de mesures. Celles-ci visent surtout à multiplier le nombre de jeunes bénéficiant des conseils professionnels d’un mentor, lui-même professionnel dans la branche dans laquelle bossent les jeunes.

Les chiffres font peur

Alors que le chef de l’Etat estime à 6 semaines au maximum l’attente de l’évaluation de l’action du gouvernement quant à la gestion de la crise du coronavirus en France, tout porte à croire qu’un troisième confinement est en cours de téléchargement.

Une épidémie de coronavirus – Crédits photo : Pixabay

En effet, les chiffres qui pour rappel sont à la hausse, parlent d’eux-mêmes. Les nouveaux cas explosent. De même que les décès, et la vaccination patine toujours autant. Surtout chez les plus de 50 ans.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici