fbpx
Accueil La Newsly Room Un mur de soutènement s’effondre à Romans-sur-Isère

Un mur de soutènement s’effondre à Romans-sur-Isère

0
19
Un mur de soutènement - Crédits photo : Wikimedia Commons

Alors que l’hiver pointe déjà le bout de ses premiers flocons de neige, on a encore à l’esprit cet automne marqué par un temps assez morose qui rappelle les pires journées de notre vie. Et en termes de pire journée, c’est ce qu’on vécu les populations riveraines de la Côte des Chapeliers, à Romans-sur-Isère, où un mur de soutènement s’est effondré sans raison apparente. Plus de peur que de mal, aucune perte en vie humaine n’est à déclarer, pour l’instant. On revient sur les faits.

Un incident sans victime, plus de peur que de mal

L’incident s’est déroulé le 16 décembre dernier. Et comme nous l’avons souligné en préambule, il y a eu plus de peur que de mal.

Un mur de soutènement – Crédits photo : Geograph

En effet, une entreprise de BTP intervenait à la demande de la municipalité locale, dans l’optique de réparer la chaussée Clos des Capucins, la route d’accès au cimetière de la Côte des Chapeliers.

Au lieu des réparations, la chaussée s’est affaissée sous le poids du véhicule d’intervention, emportant avec lui le mur de soutènement sur la voie de contrebas. L’engin utilisé par l’entreprise s’est ensuite basculé et renversé. Fort heureusement le chauffeur a eu le temps de s’en extirper avant.

Un mur – Crédits photo : Wikimedia Commons

Il n’a guère eu que quelques égratignures. Une intervention des pompiers a dû être réalisée afin que tout rentre dans l’ordre. Un maître-chien a même dû être appelé en renfort. Il y a en effet une piste cyclable en contrebas du lieu où s’est effondré le mur de soutènement. les pompiers craignaient que des passants aient été ensevelis sous les décombres du mur.

Une grue intervient, la circulation bientôt rétablie

Un engin a été mobilisé afin de dégager les décombres. La circulation sur cette route très fréquentée de la petite municipalité, devrait être rétablie avant Noël, affirment les autorités locales.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici