L’été bat son plein et si pour l’instant les incendies ne se sont pas encore déclarés dans les forêts, les immeubles et habitations se retrouvent de plus en plus dans l’actualité pour des causes d’incendies. C’est notamment le cas d’un immeuble à Paris en fin de semaine dernière. Ou plus récemment, hier à Grenoble où deux enfants de 3 et 10 ont dû sauter du troisième étage d’un immeuble pour échapper aux flammes. Ils n’avaient pas d’autre choix que de sauter, à en croire les riverains qui les ont réceptionnés.

Grenoble, un incendie se déclare dans un immeuble et encercle des enfants

Dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble, hier en début d’après-midi Athoumani un habitant d’un immeuble a constaté depuis son salon des flammes qui émanaient de l’appartement voisin. Conscient du fait que ses voisins n’étaient justement pas sur les lieux, il s’empressa de se rendre à côté afin d’être rassuré quant à la vacuité du logement.

Un immeuble en feu à Grenoble – Crédits photo : Dailymotion

Surprise fut sienne de constater que les deux enfants du couple voisin, se trouvaient dans l’appartement. Complètement entourés par les flammes. Flammes qui gagnaient du terrain. Et empêchaient l’accès à quiconque voulait pénétrer dans les lieux.

Seuls et désemparés dans le logement, les deux enfants paniquèrent. Athoumani et les voisins ayant contacté les pompiers, tout n’était qu’une question de temps avant que les enfants ne soient calcinés.

Deux enfants sautent d’un immeuble pour échapper aux flammes

L’incendie se serait déclaré au troisième étage d’un immeuble à Grenoble. Sans l’intervention des jeunes du quartier c’est à un drame que l’on aurait assisté. En effet, voyant les flammes gagner du terrain, Athoumani, un jeune Comorien de 25 ans étudiant en géographie dans l’université du coin, demanda aux enfants de s’élancer dans le vide.

En effet les pompiers tardaient à venir. Et les enfants risquaient la mort par suffocation. Suite à l’inhalation d’importantes quantités de fumée. Il n’avaient d’autres choix que de sauter par la fenêtre du balcon.

Le plus âgé, de 10 ans, lança son cadet âgé de 3 ans, dans le vide. Celui-ci fut réceptionné au rez de chaussé par les jeunes aidés de Athoumani.

Puis ce fut au tour de l’aîné, qui sauté finalement après plusieurs tentatives empreintes de peur. Plus de peur que de mal, les enfants sont toujours en observation à l’hôpital du coin. Les circonstances de l’incident sont toujours discutées.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici