fbpx
Accueil La Newsly Room Business Apple abandonne Intel et fabriquera désormais ses propres processeurs ARM, les Apple...

Apple abandonne Intel et fabriquera désormais ses propres processeurs ARM, les Apple Silicon

0
141
Les Apple Silicon - Crédits photo : YouTube via Newsly

Apple a tenu hier soir une keynote qui a émerveillé les plus récalcitrants de ses fans. Entre nouvelles versions pour macOS, iOS, iPadOS, watchOS et tvOS, la firme a surtout fait une annonce fracassante qui a sonné comme l’équivalent du big-bang dans l’industrie de la high-tech. En effet, Apple lâche son partenaire historique Intel, et fabriquera désormais ses propres processeurs.

L’idée est de créer une cohésion dans son écosystème en facilitant le développement d’applications qui pourront nativement être exécutées sur iPhone, iPad, iPod Touch et Mac. Et ce sans besoin aucun d’adaptation du code source des applications. Les Apple Silicon sont officiels.

Apple abandonne Intel

Ce n’était encore qu’une rumeur il y a quelques jours, quelques heures. Mais c’est désormais officiel suite à l’annonce de Tim Cook. Le boss d’Apple a officialisé le passage des ordinateurs Apple des processeurs Intel à des Apple Silicon, de fabrication maison.

Apple est si confiant sur la réussite de son initiative que la firme a fixé une période de transition de 2 ans.

En effet il faut remonter à 2005 pour voir les premiers Mac équipés de processeurs Intel. Avant ça, la Pomme faisait tourner ses machines à l’aide des processeurs PowerPC fabriqués par IBM. Mais depuis lors, il faut dire qu’Intel a de la peine à innover. De la peine à sortir des nouveautés fracassantes. Ou même à rattraper AMD qui produit désormais des puces CPU et GPU aux performances cinglantes.

Sans compter le prix des puces Intel, qui ne cessent de s’envoler. Apple n’avait donc d’autre choix que de se jeter à l’eau et s’essayer à la fabrication de processeurs maison. Comme Samsung, Xiaomi, Huawei et MediaTek le font. Ces processeurs seront baptisés Apple Silicon.

Plus performants, moins énergivores

Outre l’aspect financier et la baisse du niveau de performances des processeurs Intel, c’est avant tout le gain de puissance et la faible consommation des puces ARM qui attire Apple. En effet, vous devez savoir qu’entre la première génération de puces Ax d’Apple et la dernière génération datant de 2019, soit les A13 et A12Z, la firme a fait bondir le gain de puissance d’un coefficient de 1 000 %.

Au point où ses processeurs pour iPhone, iPad et iPod Touch sont désormais sur le papier et suite aux benchmarks, de loin plus puissants que leurs concurrents x86/x64 de chez Intel.

Comparaison performances/consommations énergétique des Apple Silicon – Crédits photo : YouTube via Newsly

Pire, les SoC ARM consomment en moyenne au moins 4 fois moins d’énergie. Ainsi des Mac équipés d’Apple Silicon seraient théoriquement de loin plus puissants que ceux sous CPU Intel, tout en procurant à leur utilisateur beaucoup plus d’autonomie. La voie des MacBook dotés de 20 heures d’autonomie (au moins) se dessine donc.

QUID de la compatibilité ?

Côté compatibilité, Apple a également pensé à tout. Les principaux logiciels utilisés par les power user des Macs sont nativement et dès à présent compatibles avec les Apple Silicon. On parle là notamment de Final Cut Pro X, Logic Pro X, Adobe Photoshop, Adobe Premiere Pro ou Lightroom, de même que la suite bureautique Office de Microsoft. Une démonstration fut même orchestrée par Apple pour prouver les performances de ses nouvelles puces en conditions réelles d’utilisation :

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici