Accueil International Élection en Espagne : les socialistes l’emportent malgré une avancée de l’extrême...

Élection en Espagne : les socialistes l’emportent malgré une avancée de l’extrême droite

123
Source : Pixabay. Les élections parlementaires en Espagne.

Les socialistes au pouvoir en Espagne ont remporté la troisième élection du pays en quatre ans, mais n’ont pas obtenu la majorité. Le parti du premier ministre Pedro Sanchez a obtenu 29 % des voix et aura besoin de l’aide de la gauche et des partis régionaux, ou du centre-droit pour former un gouvernement.

Pour la première fois depuis la fin du régime militaire dans les années 1970, un parti d’extrême droite, Vox, devrait faire son entrée au Parlement espagnol. Vox s’oppose au multiculturalisme, aux migrations illimitées et à ce qu’il appelle le féminisme radical.

Qu’est-ce qui s’est passé ?

Après des semaines de résurgence de l’extrême droite espagnole qui fait la une des journaux, le centre-gauche ne vient-il pas de remporter une victoire éclatante ? Les Espagnols ont-ils changé d’avis à la dernière minute ? Qu’est-ce que tout cela veut dire ?

Ci-après une vidéo en anglais relatant cette nouvelle :

Les membres du parti socialiste espagnol auront certainement le plus grand sourire le matin de la sortie du résultat. Mais ils n’ont pas eu une victoire écrasante. Le part a considérablement amélioré ses performances lors des dernières élections nationales. Il a également réussi à prendre le contrôle de la chambre haute du Parlement, mais n’a toujours pas de majorité pour gouverner.

Qui est Vox ?

La défaite historique du PP signifie que, même avec le soutien de Ciudadanos et de Vox, de centre-droite, il n’a aucune chance de former une coalition de droite. Le dirigeant du parti de droite, Pablo Casado, a déclaré qu’il deviendrait la principale force d’opposition.

Mais Vox a vu son soutien augmenter, remportant plus de 10 % des voix, ce qui lui donne 24 sièges au Parlement. Le vice-premier ministre italien, Matteo Salvini, du parti de droite, a tenu à féliciter les résultats de Vox lors de ces élections. Le succès de Vox est considéré comme un grand tournant pour l’extrême droite, qui n’a jamais remporté de siège au Parlement depuis la mort du dictateur espagnol, Francisco Franco en 1975 et le rétablissement de la démocratie.

Source :

BBC