Accueil Economie Des millions de personnes utilisent 123456 comme mot de passe

Des millions de personnes utilisent 123456 comme mot de passe

Source : Pixabay.

Selon une étude, des millions de personnes utilisent des mots de passe faciles à devenir pour des comptes sensibles. L’analyse effectuée par le centre national de cybersécurité du Royaume-Uni a révélé que 123456 était le mot de passe le plus utilisé pour les comptes piratés.

L’étude a permis de mettre au jour les lacunes en matière de cyber-connaissance susceptibles de mettre les personnes en danger. Le centre a indiqué que les gens devraient associer trois mots aléatoires, mais mémorables pour les utiliser comme mot de passe.

Des données sensibles

Pour sa première enquête, le centre a analysé les bases de données publiques de comptes en infraction pour déterminer les mots, les phrases et les termes utilisés par les utilisateurs. 123456 figurait en tête de liste avec plus de 23 millions de mots de passe. Le deuxième mot de passe le plus populaire, 123456789, était également beaucoup plus facile à pirater.

Voici une vidéo en anglais expliquant comment les hackers piratent vos mots de passe :

Le nom le plus couramment utilisé dans les mots de passe était Ashley, suivi de Charlie, Jessica, Daniel et Michael. Pour ce qui est des équipes anglaises, Liverpool est champion et Chelsea est deuxième. Les personnes qui utilisent des mots ou des noms connus comme mot de passe s’exposent à un risque de piratage accru.

Des mots de passe plus complexes

L’étude du centre a également interrogé les gens sur leurs habitudes de sécurité et de leurs peurs. Il en ressort que 42 % des personnes sondées s’attendent à perdre de l’argent en raison de la fraude en ligne et que 15 % seulement se sentent en confiance avec Internet.

Il a été constaté que moins de la moitié des personnes interrogées utilisaient un mot de passe distinct, difficile à deviner, pour leur compte de messagerie principal. Choisir un bon mot de passe est une étape cruciale pour la sécurité en ligne.

Source :

BBC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here