Accueil La Newsly Room International Venise facturera des frais d’entrée aux touristes

Venise facturera des frais d’entrée aux touristes

26
PARTAGER
Source : Pixabay. La ville de Venise va imposer les touristes de passage.

Venise a obtenu l’autorisation d’introduire un droit d’entrée pouvant aller jusqu’à 10 euros pour les touristes en séjour de courte durée. Le budget de l’Italie pour 2019 comprend une clause permettant à Venise d’imposer cette redevance, qui visera particulièrement les voyageurs qui partent à la journée et qui arrivent à bord des navires de croisière.

Une taxe similaire est déjà appliquée aux voyageurs qui visitent les îles Éoliennes du pays. Les Vénitiens se sont longtemps plaints du fait que le tourisme de masse submergeait la ville, adorée pour ses canaux pittoresques. Chaque année, des centaines de bateaux de croisière débarquent à Venise, permettant ainsi à plus d’un million de touristes de visiter la ville.

Des revenus supplémentaires pour la ville

Le maire de Venise, Luigi Brugnaro, a déclaré que la taxe d’arrivée générerait des revenus indispensables à la propreté. Elle devrait être fixée à 2,50 à 5 euros par personne, mais elle pourrait atteindre 10 euros aux moments de pointe en été.

Voici les détails de cette nouvelle en anglais :

Venise envisage de mettre en place la taxe pour la haute saison 2019. Elle s’appliquera uniquement aux touristes, mais il n’est pas certain qu’elle remplacera une taxe de séjour déjà prélevée sur les occupants des hôtels. Cette taxe rapporte environ 30 millions d’euros par an, mais la taxe d’arrivée pourrait générer davantage, près de 50 millions d’euros.

Un dispositif facile à mettre en place

Les officiels italiens disent que les touristes provenant des bateaux de croisière sont facilement identifiables, mais il peut s’avérer difficile de taxer les personnes qui voyagent en avion, par la route ou par le train.

Les résidents locaux, les travailleurs et les étudiants seront exemptés. Pendant des années, des Vénitiens ont protesté en affirmant que le tourisme de masse altérait le caractère de la ville. L’argent généré par cette nouvelle taxe servira donc pour préserver la ville.

Source :

BBC