Accueil La Newsly Room Une enquête pour détournement de biens publics menée contre Brice Hortefeux

Une enquête pour détournement de biens publics menée contre Brice Hortefeux

424
PARTAGER
Belgravia - Pixabay

L’ancien ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux se retrouve, de nouveau, mêlé à une enquête. Ainsi, une enquête pour « détournement de biens publics par une personne dépositaire de l’autorité » vient ainsi d’être ouverte par le Parquet.

Stevepb – Pixabay

Une plainte qui remet ces fameux privilèges sur le devant de la scène

La plainte a été déposée par l’association anticorruption Anticor et l’enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance économique (BRDE) de la Police Judiciaire (PJ) de Paris. En tant qu’ex-ministre et eurodéputé, Brice Hortefeux bénéficie – à vie – d’une voiture avec chauffeur, ainsi que de la protection d’un garde du corps personnel.

Le problème ici, c’est que Brice Hortefeux est soupçonné d’utiliser le service de ces deux professionnels à des fins privées (principalement pour des membres de sa famille). Cette utilisation est évidemment interdite.

Une enquête qualifiée de « symbolique »

Pour Jean-Christophe Picard, actuel Président d’Anticor « C’est très bien qu’une enquête soit ouverte, pour préciser les missions du service de protection des personnalités. Dans le cas de M. Hortefeux, c’est symbolique car il s’était engagé à recadrer l’utilisation de ce service lorsqu’il était ministre, après un rapport critique de la cour des comptes ».

Un article publié sur Le Point, révélait que la mère, la femme, ainsi que les trois enfants de Brice Hortefeux étaient régulièrement transportés par le chauffeur privé, destiné uniquement à l’utilisation de l’ancien ministre de l’Intérieur. De ce fait, en Septembre, le chauffeur concerné a déclaré près de 387 heures de conduite, soit près du double de la normale.

La question soulevée par l’enquête sera de savoir combien, ces transports irréguliers, ont-ils coûté aux finances publiques.

Source :

20 Minutes