Accueil La Newsly Room Toto Riina, le parrain le plus important de la mafia sicilienne, est...

Toto Riina, le parrain le plus important de la mafia sicilienne, est mort

281
0
PARTAGER
Hsvbooth - Pixabay

Il était connu comme étant le chef suprême de la Cosa Nostra (la plus grosse mafia sicilienne connue à ce jour). Âgé de 87 ans, il purgeait ses 26 peines de détention à vie, quand il est décédé cette nuit, d’un cancer. Sa mort n’est pas une surprise pour les siciliens, car cela faisait déjà plusieurs jours, qu’il était dans le coma. Retour sur un homme qui a terrorisé la Sicile pendant plusieurs dizaines d’années.

En 2012, les 20 ans de la mort du juge Falcone (orchestré par Riina) étaient célébrés, pour un hommage :

Le fauve de Sicile

Il était surnommé “La Belva” (ou le fauve) et a beaucoup fait parlé de lui lorsqu’il a pris le contrôle de la Mafia Cosa Nostra (ou “ce qui est a nous”), dans les années 70. Cet homme, rentré très tôt dans la Mafia (à 18 ans), est devenu l’un des soldats les plus importants de l’ancien Chef Suprême Lucciano Liggio, dont il prendra la place dès 1969. Dès cette année là, Toto Riina est recherché mais il vivra dans la clandestinité pendant près de 25 ans, avant de se faire arrêter en 1993. Selon des sources, se sont sa cruauté et sa folie qui l’auront fait tomber.

Toto Riina a été condamné pour avoir commandité près de 150 meurtres, dont les plus connus : les meurtres des juges Paolo Borsellino et Giovanni Falcone. Il a également été condamné pour avoir été à l’origine des attentats de Milan, Florence et Rome qui auront fait près de 10 morts.

Condamné à subir un système carcéral très ferme

Pendant ses années de prison, Toto Riina n’aura pas eu le droit de voir ses filles, ses fils (l’un en prison a vie et l’autre ayant purgé sa peine) et sa femme. Aucune visite ne lui aura été accordée, en dehors de celle de son avocat.

Depuis plusieurs mois, le mafieux souffrait d’un cancer ainsi que d’autres pathologies. Il a été transféré à l’hôpital de Parme, dans un service réservé aux détenus. Sa femme et ses enfants, ont ainsi pu être autorisés à venir faire leurs adieux à Toto Riina.

Source :

Le Figaro

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz