GodLess: le malware qui fait trember Android a déjà infecté 850.000 terminaux dans le monde

42
0
PARTAGER

Android est une fois de plus menacé par un malware capable de prendre le contrôle de n’importe quel smartphone ou tablette à distance.

Il est su de tous qu’Android est tout sauf un système mobile sécurisé. Victime de son succès, implanté sur plus d’un milliard d’appareils mobiles de nos jours, l’OS mobile de Google est sujet à des attaques virales d’envergure les unes plus étendues que les autres. En début d’année, nous vous parlions déjà de ces quelques centaines de milliers d’appareils infectés par un malware d’un genre nouveau . Lui aussi nouveau et très médiatisé en ce moment, GodLess est un malware qui a déjà réussi à infecter plus de 850.000 terminaux en l’espace de quelques jours.

Comment vous prémunir des infections par ce malware, quel est son rayon d’action et son mode de fonctionnement ? Toutes vos préoccupations pourraient bien trouver solution un peu plus bas.

C’est quoi un malware et comment fonctionne GodLess ?

Le malware par définition est un programme informatique malicieux qui détourne les fonctions de base de votre appareil et les vouent à une autre fin. Parfois, ils sont inoffensifs, ne se font pas sentir mais sont bien présents et agissent en pompant votre flux de données et en copiant à votre insu vos données personnelles pour ensuite les rediriger vers la personne qui a lancé l’attaque.

Dans le cas de GodLess, le malware qui fait des ravages en ce moment, les conséquences sont plus dramatiques, puisque celui-ci est capable de prendre à distance le contrôle de votre appareil, et il tient en joug des millions de smartphones en ce moment.

Qui peut être touché ?

Que vous disposiez d’un Samsung Galaxy S7 , ou même un HTC One ou tout autre smartphone haut-de-gamme, vous n’êtes pas à l’abri d’une infection par le malware GodLess. En effet, ce dernier jouit d’une signature numérique qui lui permet de s’implanter dans tous les appareils fonctionnant sous Android, de la version 5.1 Lollipop aux antérieures. Selon les chiffres de Google, ce sont plus de 90% du parc de smartphones sous Android qui sont potentiellement vulnérables. Au moment où ces mots sont écrits, 850.000 terminaux, aussi bien tablettes que smartphones, sont d’ores et déjà touchés et c’est l’Asie qui est principalement touchée pour le moment.

Comment se protéger ?

Si vous ne disposez pas encore d’un antivirus sur votre smartphone ou tablette, vous ferez mieux d’en installer un. Si cette protection s’avère utile, c’est surtout votre comportement vis-à-vis de votre smartphone ou votre tablette qui le/la protégera. En effet, évitez absolument d’activer l’option permettant d’installer des logiciels de sources inconnues dans votre terminal, et évitez de télécharger des applications sur les Stores alternatifs promettant des applications gratuites, alors qu’elles coûtent des sommes folles sur le Google Play Store.

Crédit photo principale : Sam Spratt / Gizmodo