C’est la deuxième Britannique de 12 ans à obtenir un QI de 162 en un mois

Une jeune fille au Royaume-Uni a surclassé des génies comme Albert Einstein et Stephen Hawking dans un test de QI supervisé par Mensa . Lydia Sebastian a douze ans et vient de l’Essex, et elle a passé le test afin d’essayer d’entrer au sein de cette organisation internationale, qui n’accepte seulement les 2 % supérieurs à un test de QI standard. Lydia a réalisé le score de 162, la note maximale possible pour les personnes de moins de 18 ans. Albert Einstein n’a jamais passé le test de QI moderne, mais on pense qu’il avait un QI de 160 , le même score que Stephen Hawking, l’un des physiciens contemporains les plus influents.

Seulement 1% de ceux qui sont acceptés à Mensa atteignent le score maximal, et le score moyen est de 100. Un score dit de “génie” est généralement considéré comme au delà de 140.

L’âge n’est pas une limite à l’intelligence

Lydia Sebastian est la deuxième personne en un mois à surclasser certains des meilleurs esprits de la science. Début août, Nicole Barr, également âgée de 12 ans , et également en provenance de l’Essex au Royaume-Uni, avait réalisé le même score de 162, et ce sont des nouvelles encourageantes qui montre que l’âge n’est pas une limite à l’intelligence.

Cependant, il est également important de noter que les tests de QI ne sont pas particulièrement parfait pour déterminer à quel point quelqu’un est vraiment intelligent. Les neuroscientifiques ont montré que, bien que les tests peuvent mesurer correctement la mémoire, les aptitudes mathématiques, le raisonnement verbal, et la logique, ils ne sont pas idéal pour prédire le niveau global d’intelligence, qui nécessite l’interaction de plusieurs régions du cerveau à la fois.

“Bien qu’avoir une capacité cognitive ou un QI suffisant est important pour la réussite de tout individu, l’intelligence émotionnelle mais aussi l’intelligence sociale sont également essentielles,” a expliqué au Guardian Amanda Potter, une psychologue de la British Psychological Society.

Toujours est-il que c’est un résultat assez impressionnant pour quelqu’un de si jeune. “Au début, j’étais vraiment nerveuse, mais une fois que j’ai commencé, c’était beaucoup plus facile que je l’aurais pensé, puis je me suis détendue”, a déclaré Lydia au Guardian. “J’ai donné le meilleur de moi-même.”

Aucun mot n’a encore été donné pour savoir si Lydia serait acceptée à Mensa, mais Nicole, l’autre petite génie de 12 ans à avoir reçu la note maximale plus tôt cette année, a maintenant été admise. Nous avons hâte de voir ce que l’avenir donnera pour ces jeunes femmes brillantes.

Crédit photo principale : YouTube

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici