Obama va participer à la télé-réalité d’aventure de Bear Grylls

Le président américain Barack Obama va s’aventurer à travers le désert en Alaska cette semaine avec le célèbre aventurier britannique Bear Grylls, a annoncé la chaîne NBC .

Il va participer à un épisode de Running Wild with Bear Grylls (“Seul face à la nature”) pour observer les effets du changement climatique dans la région. Il est le premier président à apparaître dans l’émission, qui sera diffusée plus tard cette année.

Le président Obama est actuellement en visite de trois jours en Alaska pour souligner la vitesse du changement climatique. Cela fait partie des efforts déployés par son administration pour renforcer le soutien de la nouvelle législation visant à plafonner de manière significative les émissions de dioxyde de carbone provenant des centrales électriques aux États-Unis, ainsi que relancer l’attention sur la façon dont le changement climatique a endommagé le paysage naturel de l’Alaska.

Bear Grylls, Barack Obama, Alaska

Bear Grylls, dans son émission Running Wild with Bear Grylls – Crédit photo: Flickr – Lwp Kommunikáció

M. Obama n’est pas la première célébrité à expérimenter cette aventure survivaliste. Chaque semaine, Bear Grylls, un ancien soldat des forces spéciales britanniques, accompagne une star dans une région isolée pendant 48 heures. À deux, ils doivent apprendre à survivre dans des conditions parfois extrêmes, et pousser leurs esprits et leurs corps à leur limite pour achever leurs voyages.

Cette semaine, Barack Obama deviendra le premier président américain en exercice à visiter l’arctique de l’Alaska, où il doit s’adresser aux ministres des Affaires étrangères de pays de l’Arctique lors d’une conférence sur le changement climatique.

Il est également prévu qu’il visite les glaciers et rencontre les pêcheurs et les dirigeants autochtones pour discuter de la hausse du niveau des mers, la fonte des glaciers et de la fonte du pergélisol dans cet État américain faiblement peuplé. Avant son départ pour l’Alaska, le président Obama a annoncé qu’il changeait le nom du mont McKinley , la plus haute montagne en Amérique du Nord, pour son nom amérindien, Denali.

Plus tôt ce mois-ci, le président a dévoilé ses plans pour réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant des centrales américaines par près d’un tiers en 15 ans.

Crédit photo principale : Wikimedia – Pete Souza

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici