Pour la NASA, le niveau des océans va s’élever d’un mètre d’ici 100 à 200 ans

Une nouvelle recherche par satellite de la NASA montre que non seulement le niveau des mers augmente rapidement, mais il pourrait augmenter encore plus radicalement que ce que les rapports précédents l’ont estimé. Selon l’agence spatiale américaine , le niveau des mers du monde entier a augmenté en moyenne de 7,6 cm depuis 1992, et jusqu’à 23 cm à certains endroits.

“Il est pratiquement certain que nous aurons une augmentation du niveau des mers d’au moins un mètre, et probablement davantage” a expliqué Steve Nerem, de l’université du Colorado, qui dirige l’équipe de la Nasa chargée de surveiller la montée des niveaux des mers . “Cependant, on ne sait pas si cela arrivera dans le siècle à venir ou sur une période plus longue”, a-t-il ajouté.

Les niveaux des mers augmentent pour trois raisons principales: la fonte des calottes glaciaires du Groenland et de l’Antarctique, la fonte des glaciers en montagne, et l’expansion des océans à mesure qu’ils absorbent la chaleur dégagée et deviennent plus chauds. L’ensemble de ces trois causes sont directement attribuables au réchauffement climatique .

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a déclaré en 2013 que les niveaux des mers du globe étaient susceptibles d’augmenter entre 30 et 90 centimètres au cours du prochain siècle. Mais après avoir étudié 23 ans d’informations par satellite (l’intégralité du dossier des données disponibles), la NASA avertit que ces estimations sont probablement trop conservatrices.

“Les données montrent que les niveaux des mers s’élèvent plus rapidement que c’était le cas il y a 50 ans, et ils vont très probablement empirer à l’avenir”, a déclaré Nerem à Reuters. La question maintenant est de savoir “jusqu’à quel niveau cela pourrait s’élever ?”

Cette visualisation de la NASA montre à quel point la calotte glaciaire du Groenland a fondu au cours de la dernière décennie:

À voir aussi : L’inquiétante fonte de la banquise en Arctique sur les cartes du National Geographic

“La calotte glaciaire du Groenland, couvrant 1,7 million de km² a versé une moyenne de 303 gigatonnes de glace par an au cours de la dernière décennie, selon des mesures par satellite”, a déclaré la NASA. “La banquise de l’Antarctique, couvrant 14 millions de kilomètres carrés, aussi grand que les États-Unis et l’Inde réunis, a perdu une moyenne de 118 gigatonnes par an.”

Et toute cette glace fondue doit aller quelque part.

La hausse rapide des niveaux de la mer pourrait avoir des conséquences dramatiques pour les populations humaines, en particulier les centaines de millions de personnes qui vivent dans les zones côtières ou sur les îles. Les côtes vont s’éroder, les tempêtes vont s’accroître, et certaines zones pourraient devenir complètement inhabitables .

Crédit photo principale : Flickr – Julie G

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici