En Chine, la pollution de l’air provoque 4000 décès par jour

131
PARTAGER
pollution de l'air, en Chine, morts

Plus de 4000 Chinois meurent chaque jour de la pollution de l’air

La Chine fait face à la pollution de l’air depuis longtemps, mais une étude récente a attribué un nouveau bilan surprenant relatif à ce problème. Berkeley Earth, une ONG qui étudie les changements climatiques et les problèmes connexes, affirme que 1,6 million de décès en Chine sont causés par la pollution de l’air chaque année. Cela représente plus de 4000 morts par jour, soit 17% de tous les décès.

Dans son document , qui sera publié par la revue scientifique Plos One ce mois-ci, l’organisation examine également les sources de pollution de l’air en Chine. Alors que l’air pollué à Pékin fait régulièrement la Une des journaux internationaux, la capitale n’a pas le pire air en Chine, et ce n’est pas la première source de polluants atmosphériques (bien que les 10 pires villes en Chine se trouvent toutes relativement proche de Pékin).

À lire aussi : Une nouvelle application pour dénoncer la pollution en Chine

pollution de l'air en Chine

Crédit photo: Berkeley Earth

La plus importante source de cette pollution de l’air est le charbon, qui est encore utilisé comme source majeure de combustible en particulier dans le nord-est du pays, où la pollution de l’air est généralement pire. Mais le gouvernement tente d’abandonner cette source de combustible, et a pris des mesures impressionnantes pour le faire.

L’année dernière, le PIB de la Chine a augmenté de 7,4%, mais la quantité de charbon brûlé pour l’électricité a, elle, diminué de 1,6% . Dans les quatre premiers mois de cette année, l’utilisation de charbon de la Chine était 8% inférieur à celle de la même période un an plus tôt. Une partie de cette baisse peut être attribuée à un ralentissement économique en Chine, mais l’activité économique est toujours en hausse globale. Cela laisse entendre qu’une baisse de l’utilisation du charbon représente une réelle réduction de la dépendance du pays sur le combustible.

À lire aussi : 40 photos montrant l’ampleur de la pollution en Chine

L’utilisation du pétrole et du gaz naturel est en hausse pour remplacer le charbon dans une certaine mesure, ce qui est loin d’être idéal. Mais l’augmentation des énergies renouvelables en Chine est encore plus rapide. La Chine compte maintenant plus de capacité installée d’énergie éolienne que les États-Unis , et presque autant que l’UE. La nation est aussi une grande partisane de l’énergie solaire .

Que le gouvernement soit en mission pour nettoyer la pollution de l’air de la Chine est une bonne chose, mais malheureusement, ce processus va progresser seulement aussi vite que les autorités se sentent à l’aise avec. Plus tôt cette année, une célèbre journaliste chinoise a auto-financé un documentaire (Under the Dome) sur le problème de la pollution de l’air de la Chine et les barrières politiques pour le régler. Le gouvernement a d’abord fait l’éloge de la recherche de Chai Jing, et le film a été vu plus de 100 millions de fois en ligne.

Mais peu de temps après, le gouvernement a changé d’avis et a censuré le film, et tout ce qui en parlait. Pour ceux intéressés par la pollution de l’air en Chine et comment cela est dépeint là bas, le film est toujours disponible ici avec sous-titres français .

À lire aussi : Pollution: des bébés en pleurs projetés sur la fumée des usines chinoises

Crédit photo principale : Flickr – Global Panorama