Des chirurgiens chinois ont réussi à rendre sa main à un ouvrier victime d’un accident de travail

La greffe de membres est toujours un acte médical délicat. Ici, c’est la méthode qui est impressionnante. A Changsha, capitale de la province du Hunan dans le centre de la Chine, un travailleur, Mr Zhou, a perdu sa main suite à un accident avec une scie industrielle.

Le docteur Tang Juyu de l’hôpital Xiangya a jugé qu’il fallait aux nerfs et aux tendons, du temps pour guérir et être rattachée à son propriétaire.

À lire aussi : La greffe d’une tête sur un corps étranger, c’est pour bientôt ?

main-jambe-chirurgie-2

Les chirgurgiens pendant l’opération

Le problème dans ces cas-là est le temps. En effet, à des températures normales, un doigt a besoin d’un afflux de sang dans les 10 heures qui suit l’accident et ce délai est plus court encore pour une main entière. Si la main est séparée du corps pour trop longtemps, alors les tissus deviennent irrécupérables.

main-jambe-chirurgie-3

Rayons X de la main après l’intervention

L’équipe, au lieu de tenter de rattacher directement la main à son propriétaire a préféré une alternative pour le moins surprenante. Les chirurgiens ont préféré attacher la main à la cheville du patient. Le but ici était de maintenir la main “vivante” pendant un mois.

Ensuite, lors d’une deuxième opération qui aura duré 10 heures, la main de Mr Zhou a été rattachée à son bras. Aujourd’hui, le patient peut déjà bouger ses doigts mais une longue rééducation sera nécessaire pour qu’il soit capable de recouvrir l’intégralité de ses sensations.

Source: Telegraph

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici