Une fusée SpaceX explose lors d’une mission vers l’ISS

146
PARTAGER
explosion de la fusée SpaceX

SpaceX: la fusée de ravitaillement Falcon 9 explose en plein vol

La fusée non-habitée SpaceX Falcon 9 transportant des fournitures et des marchandises scientifiques pour ravitailler la Station spatiale internationale (ISS) a explosé quelques minutes après son lancement ce dimanche 28 juin, de Cap Canaveral en Floride.

La cause de la défaillance reste encore indéterminée. Comme l’indique le commentateur de la télévision de la NASA, “il semblerait qu’il y a eu un problème avec le premier étage de la fusée, avant la séparation avec le reste du lanceur”. Avant d’ajouter: “il apparaît que nous avons un échec de la fusée […] mais à ce stade on ne sait pas exactement ce qui s’est passé”.

“Il y a eu une anomalie durant la première partie du vol”, a-t-il précisé alors que les neuf moteurs du premier étage de la fusée s’étaient bien allumés et que l’engin avait atteint une vitesse d’un kilomètre par seconde.

La NASA a indiqué que la fusée avait éclaté en morceau 2 minutes et 19 secondes après le décollage, à une altitude d’environ 34 km. La fusée transportait une capsule Dragon comprenant quatre tonnes de nourriture, de carburant et de matériel.

Ceci est le troisième échec pour ravitailler la station ISS au cours des 10 derniers mois. Une mission tentée par Orbital Sciences à l’automne dernier avait pris fin dans une explosion tandis qu’une mission russe était devenue hors de contrôle en avril . La station est actuellement habitée par deux cosmonautes russes, Mikhail Kornienko et Gennady Padalka, et un astronaute américain, Scott Kelly, qui passe une année à bord pour étudier les effets de la vie dans l’espace sur le corps humain à long terme .

Les responsables de la NASA ont affirmé que les astronautes ont à bord suffisamment de fournitures pour tenir normalement jusqu’au 24 juillet. Après cette date, ils auront besoin de se servir dans les réserves qui sont censées durer jusqu’en septembre. Trois missions, l’une en provenance du Japon, une autre de la Russie et une dernière de SpaceX, sont prévues d’approvisionner l’ISS d’ici fin septembre.

Premier échec pour Elon Musk et SpaceX

Elon Musk, fondateur et PDG de SpaceX, a déclaré sur Twitter qu’il y avait eu “une surpression dans le réservoir d’oxygène liquide de l’étage supérieur” et que des investigations allaient être menées pour connaître les raisons de cet accident.

C’était le 19ème lancement du Falcon 9 et le premier à échouer, un revers majeur pour l’entreprise aérospatiale très respectée et fondée par le serial entrepreneur Elon Musk.

La société est en course avec Boeing pour être la première entreprise privée à transporter des personnes dans l’espace grâce à un contrat de 2,6 milliards de dollars de la NASA et a récemment été autorisée à transporter des satellites de la sécurité nationale par l’US Air Force.

Cependant, il ne fait aucun doute que l’incident d’hier va enhardir les critiques au Congrès américain et des concurrents de la compagnie comme l’United Launch Alliance, une coentreprise de Boeing et Lockheed Martin qui cite fréquemment ses succès pour contraster avec SpaceX.

Ces entreprises, cependant, n’ont pas trouvé de moyen de faire correspondre les innovations et les économies de coûts que SpaceX a fourni avant ce dernier lancement. La société a également l’intention de tenter de faire atterrir le premier étage de sa fusée sur une plate-forme flottante afin d’économiser de l’argent en réutilisant l’un des composants les plus coûteux du véhicule qui est généralement jeté.

En avril dernier, SpaceX avait échoué pour la troisième fois dans sa tentative pour contrôler la descente du premier étage de Falcon 9 après sa séparation du reste du lanceur. SpaceX comptait le faire atterrir en douceur sur une barge à plusieurs centaines de kilomètres au large de la Floride.