Des chinois arrêtés pour avoir vendu de la viande datant de plus de 40 ans

198
chine-viande

Un énième scandale alimentaire touche la Chine en ce moment

Les autorités chinoises ont saisi de la viande congelée pour une valeur d’environ 500 000 millions de dollars. Une partie de cette viande congelée datait de plus de 40 ans ! D’après China Daily , les douanes auraient confisqué plus de 100 000 tonnes d’ailes de poulet, de boeuf et de porc et arrêté un réseau s’étalant sur 14 provinces chinoises.

Ca sentait très fort. Il y en avait un camion entier et j’ai failli vomir en ouvrant la porte, raconte Zhang Tao, un agent ayant participé à l’opération dans la province du Hunan.

Une partie de la viande avait commencé à pourrir d’une façon très avancée et certains tampons sur la viande dataient des années 70 !

De plus en plus, de la viande de contrebande étrangère est acheminée en Chine via Hong Kong ou le Vietnam et se retrouve sur les étalages chinois. Difficile d’estimer l’âge d’un produit congelé mais il peut être très dangereux de manger ces produits.

La viande était transportée dans des camions non-réfrigérés et dans des voitures et était régulièrement recongelée pendant son parcours à travers la Chine. A Hong Kong, la viande est régulièrement testée mais elle l’est moins si la destination est un autre pays d’après les autorités.

Cela tombe mal pour les chinois qui, après les nombreux scandales alimentaires qui ont touché le pays, ont commencé à consommer en masse de la viande étrangère ! Les épiceries proposent donc souvent des produits européens, américains, australiens, néo-zélandais plutôt que des animaux locaux. La consommation de viande par habitant en Chine a triplé depuis 30 ans et la demande n’a jamais été aussi forte. C’est cette demande qui, ajoutée aux taxes et aux restrictions sur l’import qui ont conduit à l’augmentation de la contrebande.

L’année dernière les douanes chinoises avaient déjà arrêté des trafiquants faisant rentrer de la viande depuis les Etats-Unis, le Brésil, ou encore la Finlande. En Mars, c’était 33 millions de dollars provenant des Etats-Unis qui avaient été saisis et en Novembre c’étaient plus de 300 tonnes de boeuf brésilien qui avaient également été détruites.