Le nouveau Boeing 787 Dreamliner décolle à la verticale

224
PARTAGER
décollage vertical, Boeing 787-9 Dreamliner, vidéo

L’impressionnant décollage du dernier Dreamliner de Boeing pour faire parler avant le Salon du Bourget

Dans une scène qui semble tout droit sortie de Top Gun, le nouveau Boeing 787-9 Dreamliner a dévoilé une remarquable agilité aérienne pour un avion de ligne dans une vidéo montrant l’appareil exécuter un décollage quasi vertical. La vidéo, postée sur YouTube par Boeing la semaine dernière et présentant un avion de la compagnie Vietnam Airlines, est une démonstration des capacités de l’avion de ligne juste avant le Salon international de l’aéronautique et de l’espace qui a ouvert ses portes aujourd’hui même au Bourget.

Cette vidéo du décollage presque à la verticale, que l’on peut qualifier de performance impressionnante, le constructeur aéronautique américain espère bien s’en servir pour se relancer dans la course aux contrats, en concurrence perpétuelle avec le français Airbus. Le même décollage vertical est prévu d’être présenté au public ce 15 juin, jour de l’ouverture du salon du Bourget.

Boeing essaie de rebondir après une série de problèmes techniques très médiatisés et des retards de livraisons commerciales de l’avion. Le nouveau 787-9 Dreamliner mesure six mètres de plus et est 20% plus éconergétiques que son prédécesseur, le 787-8.

Et si regarder le décollage vertical du 787-9 Dreamliner vous laisse mal à l’aise, il n’y a pas besoin de vous inquiéter pour votre prochain vol : celui-ci n’aura rien d’un tour de montagnes russes. La compagnie promet que les décollages commerciaux sur le 787 se feront généralement sans de telles cabrioles. D’ailleurs, Patrick Smith, un pilote interviewé par la chaîne américaine CNN relativise : “On dirait que le décollage se fait à la verticale, mais croyez moi, ce n’est pas le cas. Je suppose que l’avion devait être léger, sans passagers, avec peu de carburant, afin d’effectuer une ascension plus verticale que la normale.”

Nous en saurons plus dès aujourd’hui au Bourget donc.