La Russie perd le contrôle d’un cargo spatial qui va s’écraser sur Terre

121
PARTAGER
Progress, cargo spatial russe, chute, Terre

Un cargo russe est actuellement à la dérive dans l’espace et se dirige vers la Terre

L’Agence spatiale fédérale russe (Roskosmos) a perdu le contrôle du cargo spatial Progress qui est actuellement en perdition à travers l’espace dans une spirale descendante vers la Terre où il brûlera en entrant dans l’atmosphère de notre planète. Le vaisseau Progress 59 (ou Progress M-27M) pourrait continuer sa chute autour de l’orbite de la Terre pendant encore une semaine et demie avant que cela arrive, a indiqué Thomas Reiter, Directeur des Vols Habités et des Opérations à l’Agence Spatiale Européenne.

L’engin spatial mesure sept mètres de long et pèse environ 2,5 tonnes avec tout le carburant et les fournitures qu’il transporte.

Il est très improbable que quiconque sur Terre ne soit en danger lorsque cela se produira. Mais si il tombe au-dessus d’une zone peuplée, nous pourrions voir un spectacle de lumière tandis que le vaisseau spatial se désintégrera. La probabilité pour que des morceaux de réservoir en titane ou autres pièces du cargo retombent sur le sol de la Terre (qui est couverte à 70% par les océans), dans une zone habitée et blesse un être humain sont qualifiées d’“infinitésimales”, mais “non nulles”, a expliqué un spécialiste de l’industrie spatiale.

Un site permet de suivre en direct la chute du cargo spatial .

Pendant la longue chute du cargo russe, les différentes agences spatiales vont le suivre de façon assez précise au moyen de radars et tenter de calculer sa trajectoire alors que dans le même temps l’agence russe essayera de reprendre le contrôle. Cette dernière espère en réalité limiter la casse : c’est à dire allumer ses moteurs, contrôler la trajectoire puis freiner sa descente afin de diriger l’engin vers une zone non peuplée, comprenez dans un océan.

Les six membres de l’équipage vivant et travaillant sur l’ISS ne sont pas en danger. Même en l’absence des marchandises sur le Progress, ils ont beaucoup de nourriture et de fournitures pour tenir pendant un certain temps, selon la NASA. Le Progress transportait des vêtements pour les astronautes, de la nourriture, du matériel pour les combinaisons utilisées pour les sorties extravéhiculaires et d’autres fournitures.

Que s’est-il passé ?

Le cargo russe Progress n’a pas été largué à la bonne altitude par la fusée Soyouz. En d’autres termes, celle-ci n’a pas donné au cargo une poussée suffisante pour qu’il atteigne l’orbite adéquate. La Russie a perdu la communication avec le vaisseau spatial peu de temps après qu’elle ait lancé la fusée le mardi 28 avril en raison d’un dysfonctionnement télémétrique avec son antenne de navigation. Hier soir, le vaisseau a passé les contrôles terrestres russes, mais l’Agence spatiale n’a pas réussi à rétablir le contact. Après plusieurs tentatives infructueuses pour reprendre le contrôle de l’engin, les responsables de la NASA et de Roskosmos ont ce matin annulé toutes les autres tentatives pour accoster le vaisseau Progress M-27M à l’ISS.

Crédit photo principale : NASA