BlaBlaCar rachète Carpooling.com pour dominer le marché européen

119
PARTAGER
BlaBlaCar, covoiturage, Europe

BlaBlaCar a racheté son principal concurrent pour étendre son hégémonie en Europe

BlaBlaCar , la plateforme communautaire payante de covoiturage, fait l’acquisition de son principal concurrent allemand Carpooling.com, de même que AutoHop, basé en Hongrie. Ces deux rachats ne sont pas surprenants quand on connait la stratégie d’expansion agressive de la société française. Bien que les termes de l’accord sont restés non divulgués, Carpooling.com représente définitivement une acquisition importante pour la pépite française.

BlaBlaCar est une place de marché mettant en relation des conducteurs qui se rendent d’une ville à l’autre et des usagers qui peuvent réserver un siège à l’avance. Les conducteurs réduisent leurs frais liés au trajet tandis que les covoitureurs peuvent voyager pour pas cher. Le système repose sur le même modèle économique que Airbnb : vous payez ou recevez de l’argent chaque fois que vous êtes passager ou que vous conduisez, et le site prend un pourcentage de l’ordre de 10% en moyenne.

Frédéric Mazella, PDG, BlaBlaCar

Frédéric Mazella, le PDG de BlaBlaCar – Crédit photo: Flickr – OFFICIAL LEWEB PHOTOS

Pour rappel, BlaBlaCar est l’une des startups françaises les plus prometteuses. Elle a levé un énorme tour de table de 73 000 000 d’euros l’été dernier pour créer un réseau mondial de partage de trajets interurbains.

Nicolas Brusson, le directeur de l’exploitation chez BlaBlaCar, expliquait au site TechCrunch que “la façon dont nous construisons notre expansion internationale se fait avec des bureaux locaux. Nous avons un bureau à Londres, Madrid, Milan, Moscou, Varsovie… Nous avons fait de nombreuses petites acquisitions parce que c’est la meilleure façon de trouver des entrepreneurs talentueux qui sont passionnés par cette industrie. C’est ainsi que nous nous sommes lancés en Italie, Allemagne, Pologne et en Russie.”

20 millions d’utilisateurs en Europe

Mais Carpooling.com n’est pas seulement un petit concurrent local étant donné que le site allemand comptait 6 millions de membres avant l’acquisition, et BlaBlaCar est déjà leader sur le marché de l’Allemagne. Carpooling était la deuxième plus grande plateforme de covoiturage après BlaBlaCar. À présent, on sait clairement pourquoi la société française a levé tant d’argent l’année dernière, la société souhaitant s’imposer sur autant de marchés que possible, et aussi rapidement que possible.

Après ces deux récentes acquisitions, BlaBlaCar compte aujourd’hui 20 millions de membres dans 18 marchés principalement en Europe. L’Inde a été la première expansion de l’entreprise au-delà des frontières européennes. Frédéric Mazzella, le PDG de BlaBlaCar, indique que ce sont deux millions d’utilisateurs qui se servent des services du site tous les mois. Les équipes d’AutoHop et de Carpooling.com continueront à travailler pour leur nouvelle enseigne commune. Leurs bureaux deviendront des sièges locaux et le logo de BlaBlaCar devrait rapidement remplacer ceux des anciennes enseignes.

Carpooling.com était présent sur le marché allemand depuis 2001 tandis qu’AutoHop opérait dans de nombreux pays d’Europe centrale et orientale et était basé à Budapest. Avec ces acquisitions, BlaBlaCar s’étend donc en Hongrie, en Roumanie, en Serbie et en Croatie.

Nicolas Brusson nous parle de l’expansion internationale de BlaBlaCar :

Il est assez clair que personne ne peut contester la suprématie de BlaBlaCar en Europe après ces deux gros rachats. Mais l’expansion internationale de l’entreprise est le prochain grand défi de la firme française. Reste à savoir si BlaBlaCar peut exporter avec succès son modèle dans des pays lointains, bien au-delà l’Europe.

Crédit photo principale : Covoiturage.fr