Accueil La Newsly Room Publicité Vidéo: une publicité insinue que McDonald’s est une dictature

Vidéo: une publicité insinue que McDonald’s est une dictature

34
0
PARTAGER
Pub Taco Bell, McDonald, dystopie, dictature

La chaîne de fast-food Taco Bell a réalisé une publicité dystopique faisant de son concurrent McDonald’s une dictature de la routine

Taco Bell puise son inspiration dans la propagande de la guerre froide avec un style orwellien façon très “Hunger Games” pour lancer sa prochaine campagne de petit-déjeuners. Dans une publicité pour le moins insolite, la campagne TV de Taco Bell mise en ligne le 23 mars sur Youtube nous montre un spot de 3 minutes dans lequel on voit deux jeunes gens rompre les règles d’un camp de détention oppressif et dystopique, qui semble faire partie d’un monde appelé “République de la Routine.” Dans ce monde, les “habitants” mangent seulement de petits sandwichs ronds pour le petit-déjeuner.

On suit un jeune homme depuis sa chambre où un téléviseur diffuse le son d’une voix disant : “c’est encore un matin parfait dans la République de la Routine, où le bonheur consiste à manger le même petit-déjeuner.” Le jeune homme se rend dans une cour où le ciel est gris et où tout est sombre. Entre temps, on aperçoit un clown aux allures de dictateur veiller au grain. Il nous rappelle étrangement Ronald McDonald.

On retrouve le jeune homme commençant à faire la queue pour recevoir son petit-déjeuner de la routine. Là, il sort une feuille de sa poche sur laquelle il est écrit “Defect” (“fuir”). Une jeune femme l’observe avec un regard complice : ils semblent se comprendre.

Lui et la jeune femme, d’un mouvement commun, s’enfuient, mais les gardes aux tenues militaires de l’ère soviétique, sous les ordres du dictateur, essayent de les arrêter en sautant dans des toboggans. Alors qu’ils courent, on entend la musique Blitzkrieg Bop de Ramones jouer en fond. Les allusions au géant du fast-food sont légions : observez celle pour la piscine à balles colorées.

Les deux fuyards franchissent un ultime mur les séparant d’un monde coloré, vivant, dont on imagine certainement qu’il soit celui de Taco Bell. Ils se joignent, essoufflés, à d’autres rescapés qui mangent des biscuits en forme d’hexagone, faisant référence au A.M. Crunchwrap, l’un des sandwichs phares de la marque à la cloche. L’un d’eux leur demande alors “où sont les autres ?”. “Ils arrivent,” répond le jeune homme.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz