Soothe, une startup de massage à domicile lève 1,7 million de dollars

66
0
PARTAGER
Soothe, massage

Soothe permet de vous faire livrer un(e) massothérapeute à votre porte

Pourquoi ce titre ? Car il semble que lever 1,5 millions d’euros pour une compagnie de massage à domicile prouve bien qu’il y a un marché à prendre pour tout, tant qu’il est bien rodé et porteur. Cette startup l’a bien compris et souhaite s’étendre très largement aux Etats-Unis pour commencer, et à l’étranger par la suite, pourquoi pas ?

Sur le même concept que la compagnie de taxis partagés Uber, de nombreuses idées fleurissent aux quatre coins du monde sur la base du “sur demande”, et ce n’est pas une énorme surprise que des services professionnels comme le massage feront bientôt partie de cette tendance. Et de la même manière que les gens commandent leurs courses en ligne, ou leur blanchisserie à partir de leur smartphone, Soothe (qui n’opère pour l’instant qu’en Californie et en Floride) fournit un moyen pour ses clients de prendre rendez-vous le jour même avec un massothérapeute qui viendra chez eux.

Pour les clients, Soothe propose les mêmes services qu’un salon de massage, à un prix qui est comparable à la plupart des massages en spa. Lorsqu’un massage est “commandé” via l’application mobile ou le site web, Soothe (qui veut dire “apaiser” en anglais) propose d’envoyer le professionnel disponible le plus proche avec la meilleure notation. Les clients peuvent choisir entre des massothérapeutes masculins ou féminins ainsi que parmi différentes variantes de massages. Ils peuvent par exemple choisir un massage suédois, des tissus profonds, ou même un massage de couple.

Soothe, massage

Un massage d’une heure coûte 99$ (87€), un massage de 90 minutes coûte 139$ (122€), et un massage de deux heures coûte 169$ (148€). Les massothérapeutes de Soothe apportent leur propre équipement au domicile du client et effectuent le massage sur place, de sorte que l’utilisateur n’ait pas à se déplacer. Exactement comme la plupart des autres services à la demande, Soothe aide à mettre en relation les massothérapeutes avec de nouveaux clients qu’ils n’auraient pas pu prospecter en d’autres circonstances. De son côté, le site prélève une partie du prix bien moindre que celle pratiquée dans les salons de massage traditionnels, permettant de proposer des prix attractifs tout en rémunérant mieux les masseurs et masseuses.

On pourrait comparer le concept à celui d’Uber, mais le fondateur de Soothe, Merlin Kauffman, s’hérisse lorsque l’on fait la comparaison. Il affirme qu’Uber fournit un service logistique banalisé, tandis que son activité est tributaire de la qualité du massage fournit par les professionnels de la plateforme. Pour assurer la qualité, Soothe contrôle tous les massothérapeutes pour s’assurer qu’ils détiennent les certifications et les diplômes nécessaires. De plus, quelques personnes chanceuses vont passer au crible leurs compétences.

Soothe, massage

Aujourd’hui, la startup compte plus de 1000 massothérapeutes à travers six villes des États-Unis, notamment Los Angeles, Orange County, San Diego, Austin, Phoenix et Miami. Mais bientôt, elle s’étendra dans de nouvelles villes comme San Francisco, San Jose, et Washington D.C.

Soothe a été fondée en mai 2013 et a été auto-financée pendant environ 13 mois, avec un taux de croissance de 20% mensuel. En septembre dernier, la société a réalisé une levée de fonds conduite par Gil Penchina’s AngelList syndicate . Au total, la société a levé 1,7 million de dollars.

Comme un concept innovant ne reste jamais à l’état “d’idée”, Soothe n’est pas la seule à essayer de fournir des massages à la demande. Des entreprises comme Zeel et Unwind Me cherchent à faire la même chose. Pour Soothe, cependant, la société voit une plus grande opportunité en se diversifiant dans les services professionnels complémentaires. Une fois que la plateforme logistique autour des massages sera au point, Merlin Kauffman pense qu’il y a beaucoup d’autres catégories dans lesquelles il serait utile.

Crédits photos : Facebook – Soothe

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz