Les vols d’iPhone en forte baisse grâce au “Kill Switch”

199
PARTAGER
Vol iPhone, Kill Switch

Grâce au “kill switch”, les vols de smartphones ont considérablement baissé dans les grandes villes

Les vols de smartphones sont en baisse, grâce à la décision d’Apple de mettre en place un coupe-circuit (un “kill switch”) à distance via son application Localiser mon iPhone qui est capable d’effacer et désactiver un téléphone une fois qu’il a été volé ou qu’il a été perdu. Un nouveau rapport de Reuters a révélé que le vol d’iPhone a chuté de 50% à Londres, 40% à San Francisco et 25% à New York (pour les autres smartphones, c’est un peu moindre).

Cette baisse est représentative de l’activité des vols mesurée au cours des 12 mois suivant l’introduction de la fonction d’Apple de verrouillage à distance en septembre 2013 pour iOS 7. Avec iOS 8, Apple a rendu sa fonction “Kill Switch” active par défaut, conformément à réglementation californienne, ce qui devrait aider à maintenir la tendance baissière du taux de vols.

La fonction présente sur les iPhones mais aussi sur les smartphones d’autres marques, rend impossible toute réactivation d’un smartphone volé. Sous iOS 7 par exemple, si vous vous faites voler votre iPhone, il vous suffit de vous rendre sur icloud.com, et de rentrer vos identifiants iCloud. Plusieurs choix s’offrent alors à vous : vider le téléphone de son contenu par un reset à distance, le faire sonner, envoyer un message qui s’affichera en plein écran accompagné d’une alarme, le suivre par GPS (à condition que la fonction localisation soit activée) et espérer ainsi localiser les voleurs, et enfin, le bloquer, c’est-à-dire le rendre, vraisemblablement, inutilisable.

Kill Switch, localiser mon iPhone

Mais malgré ça, un voleur peut encore avoir la possibilité de refaire marcher le smartphone et tenter de le revendre au marché noir. Sous iOS 8, cependant, ce ne sera plus possible. Apple est l’un des premiers fabricants majeurs à proposer ce système par défaut, plutôt que de laisser l’utilisateur l’activer lui-même. D’autres appareils seront programmés de la même façon. L’iPhone 6 et 6 Plus auront le système installé d’office. Grâce au “Kill Switch”, tout redémarrage d’un iPhone déclaré volé nécessite de le connecter à son compte iCloud. Il n’est donc plus possible d’effacer et de réinitialiser un iPhone pour le revendre car ne pourra tout simplement pas être réactivé.

Le vol de smartphones est souvent un vol d’opportunité, ce qui signifie que le voleur évalue la récompense en fonction du risque. Le système anti-démarrage ne rend pas automatiquement un smartphone inutilisable et sans valeur pour les voleurs, mais il fausse sa valeur considérablement (un iPhone vendu pour pièces vaut beaucoup moins qu’une unité entièrement fonctionnelle, par exemple).

Apple n’est pas (ou plus) le seul à proposer ce «Kill Switch». Samsung l’a intégré sur certains de ses modèles depuis 2014, Google l’a fait sur ses terminaux avec OS Android Lollipop, et Microsoft envisage de le faire dès juillet prochain avec l’arrivée de Windows 10.

Sources : Techcrunch , 01Net , Presse-Citron , Reuters . Crédit photo principale : Pixabay – JESHOOTS