38 millions de litres de pétrole découverts dans les sédiments océaniques

39
0
PARTAGER
Deep Water Horizon, plateforme pétrole explosion

Le pétrole manquant de la plateforme Deep Water Horizon après son explosion le 20 avril 2010, a été retrouvé. Bonne ou mauvaise nouvelle ?

La marée noire qui a suivi l’explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon (appartenant à la compagnie pétrolière britannique BP) en 2010 a été l’un des pires événements pour l’environnement au cours de la dernière décennie. Elle a montré au monde que la situation peut parfois terriblement mal tourner. Imaginez si cette plate-forme avait été dans l’océan Arctique; comment aurait-on fait pour se rendre là-bas pour colmater la fuite et sauver les gens ?

Cela fait maintenant près de 5 ans que plus de 757 millions de litres de pétrole ont été déversés sur une superficie d’environ 176 000 km², et nous en sommes toujours à nettoyer les dégâts.

Malgré le travail de nettoyage mené par des équipes spécialisées dans le Golfe du Mexique depuis des années, une bonne partie des 757 millions de litres d’or noir n’avait jamais refait surface. Mais le mystère a récemment été résolu et une étude de l’Université de Floride prouve que quelques 38 millions de litres de pétroles reposeraient au fond de l’océan. Les responsables gouvernementaux et les équipes de nettoyage de BP n’avaient pas pu expliquer ce mystère jusqu’à maintenant…

Marée noire, BP, Golfe du Mexique

Crédit photo: NASA/Domaine Public

On savait qu’une partie du pétrole de la marée noire s’était installée au fond de la mer du golfe du Mexique, mais seulement une petite fraction avait été retrouvée à ce jour, laissant 70% du pétrole restant “manquant”. Mais une nouvelle étude publiée dans la revue Environmental Science & Technology a trouvé que 20 à 40 millions de litres de pétrole sont enfouis dans les sédiments du sol marin, à environ 100 km au sud-est du delta du Mississippi.

Pour retrouver le pétrole disparu, les chercheurs se sont servis du carbone 14 comme traceur inversé, le pétrole n’en contenant pas. Des zones vierges de carbone 14 sont alors apparues, permettant de mettre en oeuvre une sorte de carte des sédiments pollués sur le plancher océanique.

En temps normal, le pétrole flotte sur l’eau salée, mais alors comment autant de pétrole a pu couler au fond de l’océan ? Il y a quelques théories sur la façon dont cela aurait pu se produire, notamment celle du zooplancton qui se serait nourrit de celui-ci. Il l’aurait rejeté par des “pelotes fécales” qui ont coulé.

La bonne nouvelle est qu’il y a peu d’oxygène sur le sol de l’océan, et le pétrole ne refera pas surface. Cependant, cela cache une très grave nouvelle : le pétrole peut rester très longtemps au fond, ce qui pourrait causer toutes sortes de problèmes aux écosystèmes du Golfe. “Cela va affecter le Golfe pour les années à venir,” affirme le professeur d’océanographie Jeff Chanton de la Florida State University. Le pétrole ne pourra plus être décomposé par les bactéries et risque fort de polluer pendant des années la chaîne alimentaire. En effet, les vers l’avaleront, et ces derniers seront mangés par des poissons. Et vous savez tous ce qui arrive aux poissons : nous les pêchons et nous les mangeons…

Crédit photo principale : Wikimedia – U.S. Coast Guard

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz