Accueil La Newsly Room International Évacuation par avion d’un nouveau-né et sa mère d’un navire de migrants...

Évacuation par avion d’un nouveau-né et sa mère d’un navire de migrants à Malte

63
Source : Pixabay. Des migrants sont sauvés à Malte.

Les autorités maltaises ont transporté par avion un nouveau-né et sa mère depuis un bateau de migrants espagnols et a rejeté les accusions selon lesquelles, elles auraient refusé de nourrir les plus de 300 migrants à bord.

Le bébé est né trois jours plus tôt sur une plage en Libye et sa vie était en danger, a déclaré l’organisation caritative Proactiva. Le bateau de l’association s’est vu refuser l’entrée à Malte et en Italie, tandis que la France, la Libye et la Tunisie n’ont pas répondu aux demandes. Les autorités maltaises ont déclaré que l’équipage avait dit aux responsables qu’ils avaient suffisamment de provisions pour deux jours.

Pourquoi un tel refus ?

Un porte-parole maltais a expliqué que l’avion avait dépassé les zones légales de Malte, les migrants ayant été sauvés vendredi dans les eaux surveillés par la Libye. L’organisation caritative avait déjà annoncé sur Instagram que les 311 migrants, y compris des femmes enceintes, des enfants et des bébés, avaient été sauvés de morts tragiques en mer et que Malte avait refusé de fournir de la nourriture.

Voici une vidéo en anglais relatant le sauvetage de migrants à Malte :

Dans le même temps, le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, du parti d’extrême droite, a tweeté que les ports italiens sont fermés et que les migrants ne seraient pas autorisés à débarquer dans le pays.

Le bateau se dirige en Espagne

Proactiva a indiqué que son navire se dirigeait maintenant vers le port d’Algésiras, dans le sud de l’Espagne, où les migrants peuvent débarquer. Selon une déclaration du gouvernement espagnol, le navire avait été autorisé à se rendre en Espagne en raison du refus ou de l’absence de réponse d’autres pays.

Le voyage prendra cinq ou six jours, mais un autre navire de l’association est en route avec plus de fournitures. Une ONG allemande,Sea-Watch, a déclaré dans le même temps avoir sauvé 33 migrants en mer et faire appel à un port où ils pourraient débarquer.

Source :

BBC