Une neutralité carbone en Norvège d’ici l’année 2030

33
0
PARTAGER

La Norvège ne veut plus entendre parler d’émission carbone dès 2030 par la mise en place d’installations propres telles que l’hydraulique, l’éolien et le solaire.

La Norvège est un pays d’Europe qui risque de devenir un véritable modèle écologique pour les autres territoires dans les années à venir. Le gouvernement fait de nombreux efforts pour respecter le concept de développement durable, et va bien plus loin que les autres états pour s’investir dans cette tâche. On peut notamment citer son engagement contre la déforestation qui a été pris récemment pour lutter contre ce fléau ou encore le fait qu’elle souhaite interdire les voitures polluantes (essence et diesel) d’ici 2025, au profit des véhicules électriques. Pour la Norvège, la prochaine étape est donc la neutralité carbone: explications dans cet article.

Qu’est-ce que la neutralité carbone exactement ?

Les gaz à effet de serre rejetés dans l’atmosphère proviennent à 55% de l’action de l’Homme (voitures polluantes, combustions d’énergies fossiles, utilisation d’engrais, enfouissement des déchets…). Une taxe carbone a donc été imaginée afin de préserver notre planète et réduire le phénomène de réchauffement climatique: on fait payer les entreprises qui ont de grandes répercutions sur l’environnement pour les inciter à trouver un moyen de continuer leur activité tout en respectant le développement durable.

S’engager dans la voie d’une neutralité carbone c’est tout d’abord réduire au maximum ses émissions de gaz à effet de serre. C’est aussi mettre en place des projets de compensation comme des installations basées sur les énergies renouvelables ou encore restaurer certaines zones vertes (planter des arbres par exemple). Sachant que la Norvège est un grand producteur d’hydrocarbures, il apparaît difficile à première vue qu’elle atteigne ce niveau de dépollution, mais les efforts qu’elle fournit sont prometteurs pour l’avenir.

Une décision honorable votée au Parlement norvégien

Après l’accord de Paris sur le climat adopté en décembre 2015, les pays et notamment ceux d’Europe ont imaginé des solutions pour faire face au réchauffement climatique. La Norvège vient de voter une décision très importante pour la planète: d’ici 2030, le pays veut atteindre l’objectif de ramener à zéro son volume d’émissions de gaz à effet de serre, soit vingt ans plus tôt que prévu précédemment. Sachant que la quasi-totalité de la production électrique nationale est déjà propre grâce à l’hydraulique, le pays scandinave a une marge de manœuvre limitée pour réduire ses émissions. Pour atteindre ce quota, elle devra recourir à l’achat de crédits compensatoires à l’étranger.

Crédit photo principale : Pixabay – fuyounger0