fbpx

    Guevedoces: l’étrange cas du village où les filles se changent en garçons à l’adolescence

    0
    1245

    Dans un village Dominicain, les filles deviennent des garçons à l’âge de 12 ans

    La puberté peut être une période délicate pour tout le monde, mais ayez une pensée pour les enfants appelés “Guevedoces” en République Dominicaine, qui semblent littéralement changer de sexe quand ils arrivent à l’adolescence.

    Comme expliqué par Michael Mosely dans la nouvelle série de la BBC, Countdown to Life: The Extraordinary Making of You , le cas remarquable des Guevedoces est une condition qui affecte un peu plus de 1% des garçons nés à Salinas, un village éloigné se trouvant dans le sud-ouest de la République Dominicaine.

    Les Guevedoces (traduction littérale de “pénis à 12 ans”) – qui sont aussi appelés “machihembras”, signifiant “d’abord une femme, puis un homme”, semblent être complètement de sexe féminin à la naissance et sont élevés comme des petites filles.

    “Quand ils naissent, ils ressemblent à des filles sans testicules, avec ce qui apparaît être un vagin”, écrit Mosely pour The Telegraph . “C’est seulement quand ils approchent la puberté que le pénis et les testicules se développent.”

    Passés la puberté, les Guevedoces grandissent comme des hommes entièrement fonctionnels dans leur société, bien que certains signes révélateurs trahissent leur patrimoine biologique unique. “Mis à part le fait d’être légèrement plus petits [ndlr: leurs organes sexuels], tout fonctionne et les Guevedoces vivent normalement leur vie comme des hommes” écrit Mosely, “mais avec des barbes effilées et de petites prostates.”

    Les Guevedoces en République dominicaine ne changent pas tous leur nom en arrivant à la puberté, et certains hommes qui ont grandi dans la région gardent un nom féminin tout au long de leur vie. Ce phénomène n’intervient pas uniquement en République Dominicaine, il a aussi été observé en Turquie et en Nouvelle-Guinée.

    “Je ne me sentais pas bien…”

    Pour son documentaire, Michael Mosely a rencontré Johnny, un homme Guevedoce qui a été élevé comme une petite fille, Felicita. Lorsque Felicita a eu sept ans, la puberté a provoqué plus de changements que la plupart des gens l’expérimentent.

    Johnny, Guevedoce, Salinas

    Johnny – Crédit photo: The Telegraph

    “Je ne me sentais pas bien, je n’aimais plus porter une jupe, et je n’étais plus attiré à jouer avec les filles. Tout ce que je voulais faire était de jouer avec des armes-jouets et les garçons”, raconte Johnny . En plus des changements psychologiques vinrent ceux physiologiques; Johnny a développé des testicules et un pénis. Malgré avoir été taquiné à l’école, la transformation a finalement été positive. “Je n’ai jamais aimé m’habiller comme une fille… Quand j’ai changé, j’étais satisfait de ma vie”, a dit Johnny.

    La découverte de la raison pour laquelle les enfants Guevedoces subissent une transformation radicale de sexe a été faite il y a plusieurs décennies par Julianne Imperato, une endocrinologue de l’Université Cornell aux États-Unis, qui a voyagé en République dominicaine dans les années 1970.

    Julianne Imperato et ses collègues ont découvert qu’une carence dans l’enzyme 5-alpha réductase était responsable de cette anomalie rare du Guevedoce. Sans cette enzyme, le corps ne crée pas l’androstanolone ou dihydrotestostérone (DHT) qui empêche le développement des organes sexuels masculins jusqu’à l’adolescence, lorsque l’augmentation des niveaux de testostérone révèlent tardivement que les Guevedoces sont, en effet, de sexe masculin.

    Curieusement, la découverte de Julianne Imperato était aussi le fondement du finastéride , un médicament utilisé par des milliers, sinon des millions, d’hommes dans le monde pour lutter aussi bien contre le cancer de la prostate que la calvitie.

    Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


    AUCUN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici