Accueil La Newsly Room Economie La République-tchèque présente le taux de chômage le plus faible de l’Union...

La République-tchèque présente le taux de chômage le plus faible de l’Union Européenne

12
PARTAGER
Drapeau, République Tchèque, Chômage

Avec ses 5,4 % de chômage, la République tchèque se retrouve en manque de main d’oeuvre dans certains secteurs d’activité.

Les frontières entre emploi, chômage et inactivité ne sont pas toujours faciles à établir. Le chômage représente l’ensemble des personnes âgées de 15 ans et plus qui sont en recherche active d’un travail mais qui n’arrivent pas à accéder à l’emploi pour de multiples raisons (manque de qualification, secteur d’activité bouché, concurrence sur le marché…). Pour mesurer son taux, on effectue un calcul à partir de la population active. Lorsqu’on obtient ce résultat statistique, on peut comparer les taux de chômage des différentes régions du monde et ainsi tenter de comprendre quelles sont les solutions qui vont relancer l’économie.

À lire aussi : La Finlande envisage de verser 800€ par mois à ses citoyens

Graphique comparatif entre plusieurs pays de l’Union Européenne

Les pays d’Europe ont mis des dizaines d’années pour mettre en place un modèle économique permettant d’assurer leur développement tout en garantissant le bien-être de leurs populations. Avec l’adoption d’un système de sécurité sociale et des mesures prises pour se rapprocher au maximum d’une situation proche du plein-emploi, il existe toujours beaucoup de personnes dans l’incapacité de trouver un travail dans l’Union Européenne.

Taux de chômage, Union Européenne

Crédit photo: Google – Public Data

Les pays qui composent l’Union Européenne ont des caractéristiques économiques différentes, notamment en matière de travail. Le graphique ci-dessus présente les taux de chômage de différents états (Espagne, Portugal, Italie, France, Belgique, Allemagne, République-tchèque) au cours du mois de Mars 2016. Si l’Espagne, la Grèce ou encore la Croatie présentent de fort taux à ce sujet également (supérieur à 20%), d’autres territoires ne comptent pas beaucoup de personnes sans emploi. C’est par exemple le cas de l’Allemagne et de la République-tchèque. Seulement, pour ce dernier, ce n’est pas sans conséquence…

Un taux de chômage faible inclut un manque de main d’oeuvre

Cette année, la République Tchèque a atteint les 5,4 % de chômage, c’est donc le pays au plus faible taux de l’Union Européenne. Le dynamisme du marché du travail et la croissance économique positive depuis plusieurs trimestres ont pour conséquence une baisse du chômage et une hausse des salaires. Si un tel résultat paraît à première vue une bonne chose pour la population du pays, c’est aussi l’apparition de certaines difficultés comme le manque important de main d’oeuvre, notamment à cause du travail illégal.

Des secteurs d’activités particuliers sont touchés par cette pénurie comme l’industrie, le bâtiment et les transports. De nombreuses entreprises ne peuvent donc pas réaliser certains contrats à cause d’un nombre d’employés trop faible. Pour contrer cela, le gouvernement avait déjà mis en place un programme d’accueil de travailleurs étrangers (surtout des ukrainiens) mais cette intervention ne permet toujours pas de remplir les postes à pourvoir. Vous l’aurez compris, si vous souhaitez trouver un emploi, c’est là-bas qu’il faut aller !

Crédit photo principale : Pixabay – OpenClipartVectors

Commentaires