Le cancer de la prostate fait partie des maladies les plus meurtrières au monde en ce qui concerne la gente masculine. Elle est en effet aux hommes ce qu’est le cancer du sein à la femme, la première cause tumorale de mort naturelle. Fort heureusement la recherche autour des moyens de prise en charge plus poussés de cette maladie se poursuit. Un nouveau traitement inédit doté de 80 % d’efficacité par rapport aux traitements usuels vient de voir le jour. Même s’il n’est pas encore commercialisé.

Une maladie hautement agressive

Chaque année le cancer de la prostate est diagnostiqué à 50 000 nouveaux malades. Ce qui en fait de loin le cancer le plus répandu dans la population masculine française. Cependant, si ces nouveaux patients sont bel et bien diagnostiqués, près de la moitié ont peu de chance de guérir de la maladie après un traitement.

Diverses explications sont données par les savants du domaine. Notamment l’affinité du traitement et sa réceptivité vis à vis de l’organisme du patient. Mais aussi ete surtout le stade auquel est descellé le cancer, qui est en général découvert lorsqu’il est trop tard.

Une lueur d’espoir naît cependant à la suite de l’annonce de la découverte d’un traitement capable de traiter et guérir 80 % des patients. Soit une efficacité de 80 % par rapport à l’ancien traitement. Il se nomme TULSA (ablation par ultrasons transurétrale guidée par IRM).

Une technique moins invasive pour traiter le cancer de la prostate

Le TULSA est un dispositif ionisant qui est en cours de développement par des chercheurs de l’Université de Californie à Los Angeles depuis près d’une dizaine d’années. Cet appareil qui émet des ultrasons et guidé par IRM est introduit dans l’urètre du malade, à l’aide d’une tige. Une fois dans l’urètre et à position adéquate de la prostate, le TULSA émet des ondes contrôlées par ordinateur afin de détruire la tumeur.

Source :

Sciencepost

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici