Accueil Le saviez-vous? Miser avec de faux billets : le pari fou d’un duo de...

Miser avec de faux billets : le pari fou d’un duo de joueurs

219
PARTAGER

Les jeux d’argent peuvent parfois rapporter gros. Mais ils peuvent aussi nous causer de lourdes pertes financières, notamment lorsqu’on ne maîtrise pas ses paris. Cette réalité est connue de tous les joueurs de casinos en ligne français et étrangers, et parfois certains tentent de berner la banque.

Parier avec de faux billets : l’astuce d’un couple de joueurs

Un couple de joueurs a trouvé une idée ambitieuse pour ne pas dépenser un euro de plus aux jeux d’argent et ne pas risquer de perdre l’intégralité de leur cagnotte : ils pariaient avec de faux billets. De nombreux faux billets. Cette pratique est bien évidemment totalement interdite et passible d’une lourde peine.

Ils ont fait usage de leur stratagème au Sun Casino, qui se trouve à Monte-Carlo. Cela faisait près de deux années qu’ils arnaquaient l’établissement avec leur fausse monnaie. Les protagonistes de cette affaire sont un quinquagénaire originaire d’Inde, accompagné de son assistante originaire de Russie. Ce duo improbable a parfaitement orchestré une méthode d’échange de faux billets avec le casino.

Un mode opératoire très travaillé

La méthode employée de ce duo de joueurs était très recherchée. Ils échangeaient un total de 350 faux billets de 100 euros contre des jetons de casinos à chacune de leur visite. Ces fausses coupures étaient le plus souvent mélangées à quelques originales pour créer l’illusion. Ils partaient ensuite miser leur argent dans le casino.

Après avoir réalisé quelques mises sur différentes tables de jeu de l’établissement, le duo passait à la caisse pour récupérer de véritables billets. Ainsi, ils ont réussi à passer inaperçus durant des mois entiers. Malheureusement pour eux, l’établissement était équipé d’un système de vidéosurveillance auquel ils n’ont pas prêté suffisamment attention. La télésurveillance a permis à l’équipe du Sun Casino d’identifier le couple d’arnaqueurs et de les remettre aux autorités.