Accueil Le saviez-vous? Comment financer l’achat de son premier logement ?

Comment financer l’achat de son premier logement ?

228
PARTAGER

Le marché immobilier en France a connu un essor fulgurant ces dernières années. De plus en plus de Français se lancent dans l’achat d’un bien immobilier. Mais pour un premier achat, il n’est pas toujours simple de comprendre le fonctionnement des institutions financières. En effet, le financement de son premier achat immobilier peut s’avérer difficile si l’on n’a pas un minimum de connaissances.

Sachez qu’il existe aujourd’hui plusieurs manières de financer l’acquisition de son premier logement. D’ailleurs, vous pouvez parfaitement financer la totalité ou une partie de la transaction grâce à un apport personnel. Des crédits peuvent aussi être souscrits afin de soutenir votre projet.

Souscrire un crédit immobilier

Le crédit immobilier est l’une des solutions qui vous permettra d’acheter votre logement. Aujourd’hui, de nombreux établissements bancaires proposent cette offre. Cependant, il est conseillé de comparer afin de trouver le crédit immobilier adapté à vos besoins et votre budget. Pour cela, vous pouvez parfaitement avoir recours à un comparateur comme Financer.com.

Cette démarche s’avère être indispensable si vous souhaitez souscrire un crédit dans les meilleures conditions. Différents types de prêts sont mis à votre disposition. Il y a les crédits classiques accordés par une banque, le PTZ+ (prêt à taux zéro renforcé) ou encore le prêt accordé aux fonctionnaires. Tout dépendra de votre situation. Par ailleurs, il faut savoir que certains crédits sont soumis à un apport personnel ou à des conditions de ressources.

Comment profiter des taux les plus bas ?

Actuellement, le taux moyen proposé par un établissement traditionnel est d’environ 2,30 %. Cependant, un apport personnel est de mise pour bénéficier d’un meilleur taux de crédit. Vous pourrez ainsi profiter de la solidarité familiale.

Les parents donnent souvent un coup de pouce à leurs enfants lors d’un premier achat immobilier. De pus, ce dispositif est soumis à un cadre fiscal favorable.