Accueil La Newsly Room Politique Laurent Wauquiez parle « cash » : un Trump en devenir en...

Laurent Wauquiez parle « cash » : un Trump en devenir en France  ?

226
PARTAGER
Laurent Wauquiez président du parti Les Républicains. Crédit photo : Wikimedia Commons/Alesclar

Après la diffusion de ses propos provocateurs tenus devant des étudiants à Lyon, de nombreuses questions se posent. Laurent Wauquiez va-t-il choisir le parler cash ou optera-t-il pour des excuses dans les prochains jours ?

Des précédents catastrophiques

Les sorties des « off » ont souvent brisé des carrières, ils sont opposés au bullshit médiatique servie dans les médias. Il s’agit pour la plupart d’enregistrements pirates qui ont été diffusés sans le consentement de leurs auteurs. En Europe, c’est l’ancien Premier ministre socialiste hongrois, Ferenc Gyurcsany, au pouvoir en 2004 qui en a fait les frais. La médiatisation de ces propos tenus devant les cadres de son parti avait provoqué une vague de protestation entraînant sa démission en avril 2009.

Laurent Wauquiez, un « Trump » en devenir ?

En Hexagone, ce fut François Hollande qui vu son avenir politique être stoppé net par des confidences imprudentes faites dans un livre intitulé Un président ne devrait pas dire ça… Au final, le président n’avait pas pu contrôler le livre et les dérapages entraînés par ce dernier l’avaient poussé à renoncer à briguer un second mandat. Wauquiez devra décider entre assumer sa boulette et utiliser la situation pour prendre un tournant stratégique.

Un choix politique pour Wauquiez

Laurent Wauquiez doit donc faire un véritable choix. Il peut se rétracter, regretter ses paroles et faire comme les hommes politiques qui jouent les règles du jeu en optant pour des propos publics policés. Il peut aussi assumer ses propos et enfoncer le clou en poussant son camp à parler le langage du peuple.

Laurent Wauquiez, enregistré à son insu devant les étudiants de l’EM Lyon :

Cela amènera son parti à aller vers un électorat populaire qui cherche des leaders qui parlent vrai et « cash ». En optant pour le second cas, il devrait devenir une sorte de Trump français et chassera ainsi sur les terres du Front national. On connaîtra certainement la voie choisie par Wauquiez dans les semaines à venir.

Source :

Le Point