Des tubes de plasma géants flottent au-dessus de la Terre

160
PARTAGER
Tubes de plasma, terre, espace

Une jeune scientifique australienne découvre que des tubes de plasma, invisibles et mobiles, se déploient autour de notre Terre

Les astronomes ont pour la première fois capturé la preuve visuelle de l’existence de structures tubulaires de plasma dans les couches internes de la magnétosphère qui entoure la terre.

“Depuis plus de 60 ans, les scientifiques pensaient que ces structures existaient, mais en les imageant pour la première fois, nous avons fourni des preuves visuelles de leur existence,” a indiqué Cleo Loi de l’ARC Centre of Excellence for All-sky Astrophysics (CAASTRO) et de l’Ecole de physique à l’Université de Sydney.

Cleo Loi est la principale auteure de cette recherche, effectuée dans le cadre de sa thèse de premier cycle primée et publiée, dans la revue Geophysical Research Letters .

Ces tubes affectent nos satellites

“La découverte des structures est importante car elles provoquent des distorsions de signaux indésirables qui pourraient, à titre d’exemple, affecter nos systèmes de navigation civils et militaires par satellite. Donc, nous avons besoin de les comprendre”, explique-t-elle.

Les structures de plasma sont expliquées dans cette vidéo en anglais :

L’espace autour de la Terre occupé par son champ magnétique, appelé la magnétosphère, est rempli de plasma créé par l’atmosphère, ionisée par le rayonnement solaire.

La couche la plus intérieure de la magnétosphère est l’ionosphère, et au-dessus se trouve la plasmasphère. Elles sont intégrées avec une variété de structures de plasma aux formes étranges, y compris les tubes.

“Nous avons mesuré leur position à environ 600 km au-dessus du sol, dans l’ionosphère supérieure et ils semblent poursuivre leur route vers le haut dans l’exosphère. Nous avons observé des bandes de plasma très hautes alterner avec des bandes plus basses. Celles-ci s’alignent parfaitement avec les lignes du champ magnétique de la Terre,” continue Cleo Loi.

En utilisant le radiotéléscope Murchison Widefield Array (MWA), dans l’outback de l’Australie occidentale, la jeune étudiante de 23 ans a constaté qu’elle pouvait cartographier de grandes parcelles du ciel et d’exploiter les capacités de capture instantanée du radiotéléscope pour créer un film, capturant efficacement les mouvements en temps réel du plasma.

Cleo Loi ajoute que cette découverte indique que les tubes de plasma pourraient fausser les données astronomiques, notamment les systèmes de navigation par satellite. Cela pourrait signifier également que nous devons réévaluer la manière dont nous pensons que les galaxies, les étoiles et les nuages de gaz se comportent.

Crédit photo principale : CAASTRO