Pourquoi les politiques en matière de climat sont-elles insuffisantes?

Modifié le

L'érosion des sols sont en partie dus au réchauffement climatique.

Ces dernières décennies les politiques ont été sensibilisés petit à petit aux changements climatiques et aux dérèglements causés par l’homme. Alors les mesures mises en place par les gouvernement sont-elles efficaces et surtout, sont-elles suffisantes?

Publicité

Ils sont nombreux à monter au créneau pour défendre la planète. Leonardo Di Caprio l’a fait il n’y a pas si longtemps avec un documentaire poignant qui résume son année en tant qu’ambassadeur des Nations Unies (voir documentaire: Before the flood par National Geographic). Le constat dépeint est alarmant et remet en question la capacité des politiques à sauver la planète.

Quels objectifs pour nos générations?

L’objectif principal des scientifiques et acté par les accords du climat à Paris pendant la COP21, est de limiter le réchauffement à 1.5-2°C comparé à ce qu’il était avant le début des premières mesures. Si ce faible écart de température semble dérisoire, à l’échelle de la planète il signifie un gigantesque bouleversement des écosystèmes avec tout ce que cela implique pour nos sociétés.

Les scientifiques estiment que pour atteindre cet objectif, il faudrait réduire immédiatement 40 à 70% de nos émissions de CO2 dans le monde. Et encore même si nous arrêtions toutes nos émissions dès maintenant, la terre continuerait de se réchauffer du fait de l’impact des gaz déjà présents dans l’atmosphère.

Il faudrait considérer le seuil des 2°C comme une limite supérieure, une ligne de défense qu’il faut défendre coûte que coûte

Publicité

Malheureusement, cette limite de 2°C fixée par les gouvernements et scientifiques comme la limite à ne pas dépasser, comme le point de non-retour pour la préservation de la planète telle qu’on la connait, , sera très rapidement franchie.

En effet, la communauté scientifique s’accorde largement à dire que cette limite sera quoiqu’il arrive dépassée à l’horizon 2040-2050 et qu’au rythme où les choses évoluent, cela pourrait même être la limite des 3°C qui sera dépassée rapidement et ce même avant la fin du siècle. D’après les calculs de l’ONG Carbon Brief, dans 5 ans, le point de non-retour sera atteint. Qui a dit que la lutte contre le réchauffement climatique se jouerait dans les prochains siècles? Elle se joue plus que jamais maintenant sans que, pour autant, personne ne prenne conscience de sa réelle importance. Un déni de la réalité qui impactera durablement les générations futures.

Quelles sont les solutions? A quoi s’attendre?

Devant un phénomène qui ne touche pas ou peu les générations actuelles, les gouvernements hésitent à engager des réformes durables et il est fort à parier que le monde émettra toujours plus de CO2 dans l’atmosphère pendant encore quelques décennies. Si certaines économies comme l’UE, le Japon et les Etats-Unis commencent légèrement à faire fléchir leur courbe d’émissions, ce n’est rien comparé à l’augmentation de tous les autres pays du monde qui rechignent à appliquer des lois strictes sur l’environnement au détriment de leur croissance.

Emissions de CO2 et scénarios

Les gouvernements réagissent aux catastrophes mais ne les préviennent pas. Dans cette logique, il va falloir attendre des effets concrets et dévastateurs du réchauffement climatique pour voir arriver de vraies réformes.

Pendant ce temps, les technologies évoluent. Comme on le voit sur le graphique ci-dessus, une des solutions qui pourrait amener à un retour à la normale (courbe bleue), serait de baisser drastiquement nos émissions dans les années à venir et également d’arriver à pomper le CO2 de l’atmosphère pour le stocker. Malheureusement, le stockage de CO2 à l’échelle industrielle n’est pas encore au point mais il est possible que dans les décennies à venir de nouvelles découvertes apportent des progrès dans ce domaine.

Pour rappel, les conséquences du réchauffement climatique ne sont pas anodines et nous impactent d’ores et déjà. Les conséquences se font déjà sentir dans l’agriculture, la production d’eau, l’enneigement, la montée des eaux, l’érosion..etc. Et ce n’est qu’un avant-goût des grands bouleversements climatiques qui nous attendent durant le XXIème siècle.

A voir aussi dans la rubrique Les analyses Newsly
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également Newsly gratuitement sur votre boite mail et votre Smartphone: