L’OCDE publie le salaire minimum à travers le monde

Modifié le

Travail, salaire minimum

Le salaire minimum français reste parmi les plus élevés du monde

Publicité

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), une organisation internationale d’études économiques qui surveille et analyse 34 pays a récemment tweeté le tableau suivant :

Salaire minimum dans le monde

Il illustre la valeur après impôt du salaire horaire minimum, en dollars américains, dans les pays de l’OCDE qui en ont instauré un. L’Australie et le Luxembourg mènent le groupe avec des salaires de plus de 9$ de l’heure chacun, tandis que la Lettonie et le Mexique se trouvent au bas du classement avec un salaire de moins de 2$.

Avec 9,61 euros brut ou 8,11 euros net (8,24$ dans le tableau), la France se classe cinquième.

Publicité

Il faut noter que sur les 34 pays membres de l’OCDE, seuls 26, aujourd’hui, ont institué un salaire minimum légal. L’Allemagne étant la dernière en date (au sein de l’OCDE), à avoir introduit un SMIC, entré en vigueur en janvier 2014.

Salaire minimum ne veut pas forcément dire au dessus du seuil de pauvreté

L’étude économique s’intéresse au revenu net perçu par un travailleur payé au salaire minimum, une fois déduits impôts et transferts publics. L’OCDE note donc que « le revenu de titulaires du salaire minimum travaillant à temps plein peut être bien inférieur au seuil de pauvreté communément appliqué ». L’étude précise que « les différences entre pays sont énormes » : dans le cas où le salaire minimum est inférieur au seuil de pauvreté, allonger sensiblement le temps de travail « ne permet pas toujours aux familles d’échapper à la pauvreté monétaire telle qu’elle est habituellement mesurée ».

« Un emploi à temps partiel rémunéré au salaire minimum en Australie, en Irlande ou au Royaume-Uni, peut suffire pour sortir de la pauvreté une famille avec deux enfants ». Ce n’est cependant pas le cas dans la plupart des pays de l’OCDE, où « un seul emploi à plein-temps payé au minimum légal laisse une famille biparentale sous le seuil de pauvreté ».

Source : rapport de l’OCDE (en anglais). Crédit photo principale : Flickr – U.S. Army Corps of Engineers

A voir aussi dans la rubrique Business
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également Newsly gratuitement sur votre boite mail et votre Smartphone: